Mollie est leader en Belgique sur le marché des paiements en ligne

16 mai 2022

Mollie continue sa croissance dans le plat pays. Plus que ça, à vrai dire : Mollie est leader sur le marché belge des paiements en ligne. Non peut-être ! C’est en tout cas ce qui ressort lorsque l’on croise les chiffres du baromètre e-commerce annuel de SafeShops.be et les nôtres. En Belgique, un peu plus de 32 000 e-commerçants belges ont choisi Mollie pour les paiements sur leur boutique en ligne. En tant que fournisseur de services de paiement, Mollie n’est pas seulement populaire auprès des petites entreprises : de plus en plus de moyennes et grandes entreprises optent pour la facilité d’utilisation, les nombreuses méthodes de paiement et les intégrations fluides qu’offre le PSP.

Si 2020 a été une belle année pour le e-commerce, beaucoup voyaient dans ce succès la conséquence logique des multiples confinements. Il s’avère pourtant qu’ils avaient tort. En 2021, le secteur a fait encore mieux — c’est ce que montrent les chiffres de la sixième édition du baromètre e-commerce. Avec 150 millions de transactions, soit une augmentation de 39 % par rapport à 2020, le commerce électronique a établi un record dans notre pays. Ce nombre de transactions n’avait encore jamais dépassé les 100 millions.

Il est clair que les Belges ont pris goût aux achats en ligne. Besoin d’une deuxième statistique pour vous convaincre ? La voici : le chiffre d’affaires des boutiques en ligne belges a atteint 11,7 milliards d’euros en 2021, soit une augmentation de 33 % par rapport à l’année précédente. L’année 2020 n’a donc pas été une année « hors-norme ». Elle marque plutôt le début d’une croissance sans précédent pour le commerce électronique belge.

Un peu de namedropping

C’est également la conclusion de Safeshops.be, qui a établi son baromètre annuel sur la base des chiffres fournis par les prestataires de services de paiement. Ces chiffres montrent aussi la belle croissance de Mollie sur le territoire belge. Le PSP néerlandais a atteint une part de marché de 57 % en 2021, soit une augmentation de 24 % par rapport à 2020. Il s’est ainsi placé en leader dans le domaine des paiements en ligne auprès des commerçants belges.

Mollie détient une part de marché de 38 % auprès des petites entreprises (100 000 à 1 million d’euros de chiffre d’affaires annuel) et de 19 % auprès des moyennes entreprises (1 million à 10 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel). Pour les micro-entreprises (jusqu’à 100 000 euros de chiffre d’affaires annuel), ce pourcentage atteint même 61 %. Mollie n’aurait donc du succès qu’auprès des PME ? Absolument pas. De plus en plus de grandes entreprises se tournent vers Mollie.Vous voulez quelques noms ? Torfs, AVA, Standaard Boekhandel, Impermo, Game Mania… Et ce ne sont que quelques exemples parmi d’autres.

Pour Michiel Dams, directeur commercial chez Game Mania, un partenariat avec Mollie a tout de suite semblé évident. Il y a vu l’occasion d’étendre en ligne la très bonne expérience client déjà présente en magasin, et vice versa : « nous adhérons à une stratégie omnicanale, ce qui signifie que toutes nos boutiques fonctionnent avec le même système pour offrir aux clients la même expérience, quel que soit le canal qu’ils utilisent pour acheter », explique-t-il. « C’est un tout, un écosystème où le client choisit quoi acheter, où, et comment payer. »

Mollie accompagne tous les secteurs

Derrière ces noms connus se cache une autre vérité : la popularité de Mollie ne s’arrête pas à une seule industrie. Dans le secteur de l’alimentation et des boissons, Mollie aide 24 % des commerçants en ligne à traiter leurs paiements. Par exemple, commander son menu sur le site de Quick n’a jamais été aussi facile. Les magasins de mode et d’ameublement sont également en train de prendre la voie du commerce électronique : Mollie assure la fluidité des paiements pour 16 % des boutiques de mode en ligne et pour 12 % des e-commerçants dans l’ameublement. Enfin, dans le monde des produits numériques — pensez au service de chauffeur de Get Driven — Mollie possède 11,34 % de part de marché.

L’amour du client

Si Mollie avait déjà bénéficié d’une croissance importante en Belgique en 2020, le PSP a continué sur sa lancée en 2021. Mais à quoi doit-on cette croissance soutenue ? En partie aux nombreuses méthodes de paiement proposées, qui permettent aux commerçants d’intégrer les options préférées de leurs clients en quelques clics. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles Mario Dewarier, responsable B2B de Standaard Boekhandel, a choisi Mollie : « Nous ne travaillions auparavant qu’avec des prélèvements automatiques. Désormais, les clients peuvent opter pour un paiement immédiat et disposent de plusieurs options. »

La gamme étendue de plug-ins et d’intégrations (SaaS) avec des plateformes e-commerce bien connues pour, par exemple, gérer la facturation, les abonnements ou les remboursements est une autre fonctionnalité importante du prestataire de services de paiement. Selon le directeur financier d’AVA, Chris Elsen, ce fut le facteur décisif. « Il nous était déjà arrivé de devoir rembourser manuellement un client qui avait fait ses achats sur notre boutique en ligne. Cela ne risque plus de se produire. Les différents systèmes sont maintenant totalement intégrés », dit-il.

Mais c’est également le fait que le client soit au centre de leurs préoccupations qui a permis à Mollie de gagner si vite en popularité. Un embarquement facile et une équipe d’assistance clientèle qui parle, au propre comme au figuré, la langue du commerçant : il n’en fallait pas plus pour prouver la sincérité de l’amour que Mollie porte à ses clients. Et ces derniers ne s’y méprennent pas, comme Karl Bosmans, responsable du e-commerce chez Torfs : « Lorsque vous appelez Mollie, vous avez directement quelqu’un au bout du fil qui cherche des solutions immédiates. »