Test des passerelles de paiement : guide des méthodes de test pour e-commerce

Familie & Finanzen: So gehen Familien in Deutschland mit Geld umFamilie & Finanzen: So gehen Familien in Deutschland mit Geld um
Nick Knuppe
Head of Product Marketing
Spécialiste du marketing centré sur le client et perfectionniste du Go-To-Market.

La fonctionnalité de la plateforme et la sécurité en ligne sont les piliers du cycle de vente dans le secteur du e-commerce. Le test des passerelles de paiement est indispensable à toute entreprise pour offrir à ses clients une expérience de paiement fluide.

Qu'est-ce qu'une passerelle de test ?

Une passerelle de test est un environnement de test qui permet aux développeurs de résoudre les problèmes de configuration dans le système de paiement d'un site Internet. C'est l'équivalent du bac à sable pour les développeurs web. Cet environnement privé permet de tester les fonctionnalités et d'identifier les éventuels bugs sans procéder à des transactions en temps réel.

À quoi sert une passerelle de paiement ?

La passerelle de paiement est souvent décrite comme une « porte » virtuelle. Toute transaction effectuée sur un site de e-commerce doit passer par la passerelle de paiement. La passerelle de paiement est un service de transaction en ligne que les e-commerçants utilisent pour accepter les paiements par carte de crédit et de débit.

Quelle est la place de la passerelle de paiement dans l'écosystème du e-commerce ?

Les passerelles de paiement sont généralement intégrées dans la dernière page de paiement d'un site Internet. Une fois que les clients ont fourni leurs informations de facturation et d'expédition, ils sont invités à saisir leurs informations de paiement avant de cliquer pour confirmer le paiement. La plupart des passerelles de paiement cryptent les données afin de protéger les informations confidentielles du client pendant que le paiement est autorisé. 

Différence entre une passerelle de paiement et un processeur de paiement

Souvent confondus, les termes passerelle et processeur de paiement désignent deux concepts techniquement différents. Une passerelle de paiement est un outil qui approuve ou refuse les transactions entre vous et vos clients. Un processeur de paiement finalise la transaction.

Quelle est la différence entre une passerelle de paiement de production et une passerelle de test ?

Une passerelle en production est une passerelle fonctionnelle sur un site Internet tandis qu'une passerelle de test simule des transactions en temps réel. Par conséquent, aucun paiement réel ne peut être effectué quand vous travaillez sur une passerelle de test.

Termes clés : à propos des passerelles de paiement

  • Entreprise/propriétaire d'entreprise : une personne ou une entreprise qui vend des produits ou services.

  • Carte de crédit : une carte physique liée à un compte de crédit qui peut être utilisée pour acheter des produits ou services. Elle comporte un numéro de carte à 16 chiffres, une date d'expiration, une bande magnétique, une zone de signature, un cryptogramme visuel (CVV) et d'autres caractéristiques de sécurité pour prévenir la fraude.

  • Banque acquéreuse : une institution financière qui gère le compte bancaire de votre entreprise. Elle vous permet d'accepter et de traiter les transactions par carte de débit et/ou crédit.

  • Banque émettrice : l'institution financière associée à la carte de débit ou crédit de votre client. La banque émettrice approuve ou refuse les transactions en fonction des informations du compte et de la situation du titulaire de la carte avant de transmettre ces informations à la banque acquéreuse.

  • Transaction : un processus de bout en bout entre un client et une entreprise qui échangent des fonds.

  • Autorisation : requête émise auprès de la banque émettrice du client en vue de réserver des fonds. La banque confirme la validité du titulaire de la carte et sa capacité à payer. Elle déduit ensuite les fonds de la limite de crédit du client. À ce stade, les fonds sont confirmés mais pas encore transférés à la banque acquéreuse.

  • Capture : l'entreprise recueille les informations relatives au paiement et envoie une demande de règlement (ou de capture) au processeur. Le processeur initie alors le transfert de fonds entre les banques.

Pourquoi faut-il tester les passerelles de paiement ?

La passerelle de paiement est essentielle au bon fonctionnement de votre activité de e-commerce et à la sécurité de vos clients. Vous pouvez utiliser des logiciels de tests pour vérifier que tous les utilisateurs, y compris le service comptabilité, opèrent de façon fluide.

Vous devez tester le système que vous souhaitez adopter pour votre activité en ligne afin de vérifier que vous pouvez approuver les transactions et autoriser les commandes. C'est aussi l'occasion pour de nombreuses entreprises en ligne de tester des cas concrets et de s'assurer que le processeur de paiement que vous avez choisi répond à vos attentes. Si une passerelle ou un processeur de paiement présente des bugs pendant la phase de test, vous pouvez envisager de faire appel à d'autres prestataires.

Quels sont les différents types de tests des passerelles de paiement ?

Il existe quatre types de tests courants :

Tests fonctionnels

​​Les tests fonctionnels permettent de vérifier que l'application fonctionne comme prévu. Testez le passage de commandes, les calculs pour des articles multiples, les codes promotionnels et les estimations de taxes.

Tests d'intégration

Les tests d'intégration sont essentiels aux passerelles de paiement. Vous pouvez utiliser ces tests pour vérifier que l'intégration de votre plateforme de e-commerce fonctionne parfaitement avec les passerelles de paiement que vous avez choisies. Ces tests vont au-delà des tests fonctionnels car ils permettent non seulement de vérifier la procédure de commande et la réception des fonds sur le compte mais aussi de tester les transactions annulées et remboursées.

Tests de performance

Vous pouvez conduire des tests de performance en faisant interagir plusieurs utilisateurs avec votre boutique en ligne. Héberger plusieurs utilisateurs peut mettre à rude épreuve un processeur inadéquat. Par ailleurs, le processeur de paiement ne doit pas tomber en panne si plusieurs utilisateurs essaient de finaliser des transactions simultanément.

Tests de sécurité

Quand ils font des achats, les visiteurs veulent être sûrs que leurs informations confidentielles, comme les numéros de carte de crédit, sont sécurisées. Ces tests permettent de confirmer le cryptage et la sécurité des données.

Comment tester les scénarios de paiement ?

Les tests des passerelles de paiement vont au-delà de l'assurance qualité. Si vous disposez d'informations correctes dès le départ, vous pouvez rationaliser les scénarios de test, mettre à l'épreuve les outils et tirer tous les enseignements. Avant que votre équipe ne commence à tester le processeur de paiement, vérifiez que les ressources et les données suivantes sont correctement structurées dans votre framework :

  • Données de test utilisateur, comme des informations de carte de crédit factice pour tous les prestataires courants, y compris MasterCard, Visa ainsi que les autres méthodes de paiement et systèmes de cartes préférés de vos clients.

  • Informations sur la passerelle de paiement, comme PayPal ou autres intégrations.

  • Document de la passerelle de paiement avec codes d'erreur connus

  • Session et paramètres de l'application

  • Informations sur les requêtes et les variables 

  • Langue de l'application

  • Les différents paramètres, y compris le format des devises et la gestion des données collectées sur les abonnés

​Comment tester les passerelles de paiement : liste de contrôle et cas d'essai

Comme pour toute application, tester les processeurs de paiement et intégrer une passerelle de paiement sur un site de e-commerce demandent une planification adéquate.

Vous pouvez utiliser la liste de contrôle suivante pour vous assurer que vos tests sont efficaces :

  • Créer un environnement de test pour le processeur de paiement.

  • Rassembler les données de test, y compris les informations de carte de crédit factice.

  • Accéder aux bases de données principales, comme les systèmes CRM ou les applications de transaction.

  • Tester les actions suivantes :

    • Surveiller le comportement de l'application quand un paiement réussi est reçu

    • Renvoyer un utilisateur vers une page de confirmation après une transaction réussie

    • Confirmer une transaction réussie via une communication secondaire,généralement un e-mail et/ou un SMS.

    • Vérifier ce qui se passe si un paiement échoue ou si le processeur de paiement ne répond plus. Noter les éventuels codes d'erreur.

    • Vérifier le comportement du système quand les bloqueurs de fenêtres pop-up du navigateur sont activés et désactivés. Important si des messages de confirmation s'affichent dans une fenêtre pop-up.

    • Vérifier les différents paramètres de prévention de la fraude/sécurité ; vérifier ce qui se passe quand les informations de facturation du client utilisées dans la transaction ne correspondent pas aux données du compte factice ou si la date d'expiration de la carte de crédit est incorrecte.

    • Vérifier le flux des transactions et la façon dont l'historique des commandes est trié dans votre base de données.

    • Vérifier ce qui se passe quand la session d'un client expire

    • Vérifier les erreurs de console

    • Tester l'utilisabilité avec différents processeurs et contrôleurs

    • Vérifier que la transaction a lieu sur un canal sécurisé. Les pages de paiement sécurisées doivent toujours commencer par « https:// ».

    • Vérifier que la devise du processeur de paiement est correcte. Le processeur de paiement doit être configuré pour accepter la devise appropriée.

    • Vérifier la fonctionnalité de remboursement. Le montant remboursé ou annulé doit être supérieur au montant de la transaction.

Quelles sont les meilleures façons de tester une passerelle de paiement ?

Les meilleurs systèmes de paiement en ligne sont testés en permanence pour identifier les erreurs. Tenez compte des meilleures pratiques suivantes lors du déploiement d'une passerelle de paiement : 

Allier tests manuels et automatisés 

Pour tester de façon exhaustive une passerelle de paiement, il faut allier tests manuels et automatisés. 

Les tests automatisés permettent d'analyser des variables telles que les identifiants de localisation, les calculs de frais de port et de taxes ainsi que les taux de conversion des devises pour garantir l'exactitude. L'automatisation simplifie également la production de rapports, que les développeurs peuvent interpréter pour faire des corrections.

Les tests manuels réalisés par des personnes sont les meilleurs outils pour rendre compte des expériences réelles des utilisateurs quand ils naviguent sur une plateforme e-commerce et tentent d'effectuer des achats en ligne. Les tests manuels sur des appareils réels permettent d'examiner de près la réactivité du site, la vitesse d'utilisation, la compatibilité des systèmes d'exploitation et des appareils ainsi que les difficultés rencontrées afin de corriger les erreurs des plateformes.

Effectuer plusieurs tests d'intégration 

Il est toujours préférable d'effectuer plusieurs tests avant de lancer un site de e-commerce et il faut tester à chaque fois que vous apportez des modifications susceptibles d'affecter l'utilisabilité et les fonctionnalités de base.

Non seulement la passerelle doit être exempte de bugs mais les connexions doivent être fiables à tout moment. Certaines mises à jour doivent être invariablement testées, comme les ajustements de la page de paiement, les modifications des données régionales (comme les taux d'imposition ou les informations d'expédition) et les modifications de données pouvant avoir un impact sur les transactions.

Opter pour une plateforme de test évolutive 

Les tests des plateformes reposent sur un mélange de logiciels, de testeurs et de services. Quand de nouveaux tests doivent être conduits, les équipes doivent être réactives. La plupart des entreprises de e-commerce de petite et moyenne taille n'ont pas besoin de maintenance régulière. Une plateforme de test évolutive offre une option intéressante.

Certains cycles de test peuvent être plus longs et plus complexes que d'autres. Avec une équipe évolutive qui s'adapte à vos besoins, vous pouvez surmonter les difficultés de croissance et consulter des experts qui permettent à votre entreprise d'évoluer et de s’adapter plus facilement.

Lancer un pilote pré-test 

Un pilote pré-test peut éviter les retards sur le long terme. Un test pilote permet de tester les paramètres d'un site de e-commerce et d'en évaluer le design (et le revoir si nécessaire). Si la passerelle de paiement présente un problème majeur, un test en amont peut aider à identifier les problèmes et donner à l'équipe le temps de corriger pendant la phase de développement. 

Tester l'expérience utilisateur 

L'utilisateur final doit bénéficier de la meilleure expérience possible, la plus transparente possible tout en tenant compte de son point de vue.

En plaçant la fonctionnalité de l'interface utilisateur et l'expérience utilisateur en haut des priorités, vous pouvez découvrir des problèmes de navigation, identifier les difficultés dans un processus trop compliqué et résoudre tout type de problèmes, comme des codes d'erreur invalides ou des expirations de panier. Beaucoup d'utilisateurs abandonnent leur panier à cause de frustrations de ce type.

Mollie, votre fournisseur de passerelles

Chez Mollie, notre objectif est d'aider toutes les entreprises à se développer. Pour ce faire, nous proposons non seulement une solution de paiement sans effort qui simplifie le checkout pour vos clients mais aussi plusieurs méthodes de paiement pour stimuler la conversion. En rejoignant Mollie, vous bénéficiez également d'une assistance locale, d'informations et de rapports commerciaux en temps réel, sans oublier plus de 120 plugins pour votre entreprise. En savoir plus sur les paiements avec Mollie.

Choisissez vos méthodes de paiement
S'inscrire