Le cash-flow en e-commerce

Familie & Finanzen: So gehen Familien in Deutschland mit Geld umFamilie & Finanzen: So gehen Familien in Deutschland mit Geld um
Nick Knuppe
Head of Product Marketing
Spécialiste du marketing centré sur le client et perfectionniste du Go-To-Market.

L'e-commerce est un secteur dynamique. Des sommes d'argent plus ou moins élevées sont constamment et rapidement déplacées. Par sa nature imprévisible, l'état financier de votre boutique en ligne est fluctuant. C'est pourquoi il est primordial de gérer efficacement votre cash-flow.

Vos entrées et sorties d'argent ont un impact important sur le résultat financier de votre activité e-commerce. À ce sujet, la rédactrice Denise O'Berry appelle le cash-flow le « poumon de l'e-commerce ». 

Nous sommes conscients que l'analyse des bilans financiers peut sembler compliquée à certains. Où vont les fonds ? Aurez-vous assez de liquidités le mois prochain ? Pouvez-vous vous permettre d'embaucher une personne supplémentaire ?

Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider. Ce guide vous explique tous les secrets du cash-flow en e-commerce et vous donne des conseils pour optimiser les entrées et sorties de liquidités de votre entreprise.

Qu'est-ce que le cash-flow ?

Le cash-flow correspond aux sommes d'argent qui entrent et sortent de la trésorerie de votre entreprise sur une période donnée.

Votre cash-flow est positif quand vous avez plus d'entrées que de sorties, ce qui vous permet de payer vos factures et vos dépenses opérationnelles aisément. Inversement, votre cash-flow est négatif lorsque votre entreprise dépense davantage qu'elle ne fait entrer d'argent, ce qui signifie que vous êtes dans l'incapacité de couvrir vos dépenses.

Le cash-flow en e-commerce peut être divisé en trois catégories :

  • Cash-flow d'exploitation : il correspond à la balance des activités ordinaires de votre entreprise. Pour entretenir la croissance de votre entreprise, ce montant doit être positif.

  • Cash-flow d'investissement : ce sont les fonds générés par vos investissements, comme l'achat de matériel, l'acquisition de locaux ou encore des investissements en sécurité informatique. Ce chiffre est généralement négatif si vous réalisez de nombreux investissements.

  • Cash-flow de financement : il s'agit des liquidités générées pour financer votre activité e-commerce auxquelles s'ajoutent les capitaux propres, les dettes et le versement des dividendes. Il décrit les mouvements pécuniaires entre votre entreprise et vous (le propriétaire de cette dernière), vos investisseurs et vos créanciers.

Comment se présente le cash-flow ?

Le cash-flow est représenté dans un document financier qui offre une analyse détaillée des mouvements d'argent de votre entreprise sur une période donnée. Il permet d'identifier les domaines dans lesquels votre entreprise fait rentrer ou sortir de l'argent. Le cumul de ces mouvements financiers vous donne le solde de trésorerie de votre activité e-commerce, qui peut être positif ou négatif. 

Ci-après le tableau financier tiré du rapport annuel d'Amazon, pour l'année 2020. Le Financial Reporting Council du Royaume-Uni donne également un exemple utile de cash-flow.

Quelle est l'importance du cash-flow pour les e-commerçants ?

Sans liquidités, une entreprise est vouée à la faillite. C'est aussi simple que ça.

Disposer de capitaux offre un avantage concurrentiel. Vous êtes en mesure de commander davantage de produits, qui vont conduire à plus de ventes et à la mise en place de relations solides avec vos fournisseurs. Vous êtes également apte à diversifier vos activités.

Qui plus est, si vous n'avez pas assez de liquidités pour les besoins de votre boutique en ligne ou pour le réapprovisionnement, vous risquez de passer à côté de ventes et de subir des perturbations du fait des pénuries, ce qui bien sûr ralentira fortement la croissance de votre activité.

Disposer constamment d'un flux de trésorerie solide est une garantie pour votre e-commerce. Si vous gérez correctement votre cash-flow, vous aurez toujours assez de fonds pour alimenter vos stocks et n'aurez pas à vous tourner vers des bailleurs de fonds. 

Comment calculer le cash-flow ?

Dans un article Forbes de 2021, le PDG de la start-up technologique Innovation Department, Colin Darretta, a déclaré :

« Il est crucial que chaque entrepreneur comprenne les besoins en capitaux de son activité et sache les planifier pour être capable de financer sa croissance. »

Comment connaître vos besoins en fonds de roulement pour éviter la crise de trésorerie que subissent souvent les jeunes entreprises ? En calculant le cash-flow de votre activité e-commerce.

Vous pouvez calculer votre cash-flow de deux manières : la méthode directe et la méthode indirecte.

1. La méthode directe

Pour cette méthode, vous totalisez l'ensemble de vos recettes et de vos dépenses comptant : versements des clients, paiements aux fournisseurs et salaires.

Cette méthode suppose que vous avez opté pour la comptabilité de caisse pour votre entreprise (les recettes et les dépenses ne sont comptabilisées que lorsque les espèces sont échangées). Le calcul ici est simple puisqu'il suffit de comparer les soldes d'ouverture et de clôture de vos comptes d'actifs et de passifs pour observer leur hausse ou leur baisse.

2. La méthode indirecte

Pour cette méthode, vous identifiez le bénéfice net en totalisant l'ensemble des transactions, également les scripturales.

Basé sur la comptabilité d'exercice, vous obtenez un tableau financier sur une période donnée avec vos comptes d'actifs et de passifs. Sommairement, vous partez d'un résultat net auquel vous ajoutez les mouvements financiers à venir (amortissements, stocks, etc.).

Vous cherchez ainsi à identifier les augmentations et dépréciations des comptes d'actifs et de passifs de votre entreprise, les ajouter ou retrancher à votre résultat net pour obtenir une idée précise de vos entrées et sorties d'argent.

La méthode de calcul indirecte du cash-flow est légèrement plus compliquée. Cependant, pour la plupart des entreprises e-commerce la méthode directe est inappropriée puisque ces dernières ont adopté une comptabilité d'exercice, c'est-à-dire que leur résultat est calculé lorsque les sommes sont enregistrées et non perçues. 

Cela peut engendrer un écart entre le résultat net et le cash-flow réel puisque toutes les transactions enregistrées ne sont pas comptant. Il faut parfois procéder à des ajustements en calculant le cash-flow.

La méthode de calcul choisie n'affecte que vos opérations. Pour ce qui est de l'investissement et du financement, cela reste inchangé.

Qu'est-ce qu'un bon cash-flow ?

Votre activité e-commerce dispose d'un bon cash-flow si elle fait rentrer régulièrement plus d'argent qu'elle n'en dépense. Un cash-flow positif signifie que votre entreprise est en mesure de payer ses factures et de couvrir ses dépenses.

Quels sont les avantages d'un cash-flow solide ?

Un flux de trésorerie positif, ce n'est pas seulement une entrée d'argent constante, c'est surtout une garantie contre toutes difficultés futures. La bonne gestion de votre cash-flow vous permet de :

  • N'être jamais à court de liquidités ;

  • Réapprovisionner confortablement et diversifier votre stock ;

  • Garder le contrôle sur vos capitaux ;

  • Payer votre personnel à temps ;

  • Faire croître votre activité.

Un bon cash-flow est essentiel pour votre entreprise. Cela vous permet de répondre immédiatement à tout problème et de pouvoir planifier la croissance de votre activité.

Cash-flow d'exploitation et bénéfice

Vous pouvez analyser le bénéfice et le cash-flow d'exploitation de votre entreprise pour évaluer ses performances et l'emploi de vos capitaux. Avant cela, il est important de comprendre la différence entre ces deux notions. Le cash-flow ayant déjà été abordé, intéressons-nous au bénéfice.

Le bénéfice correspond au revenu de votre entreprise moins ses dépenses opérationnelles. Il s'agit de la somme restante une fois les opérations comptables réalisées et les coûts soustraits aux recettes. Vous le trouvez sur le compte de résultat de votre entreprise.

Tout comme pour le cash-flow, le bénéfice peut être divisé en trois catégories :

  • Bénéfice brut : il s'agit du revenu auquel on retranche les coûts des produits vendus, dont les coûts variables (matériel, main d'œuvre, etc.). Le bénéfice brut ne prend pas en compte certains coûts fixes que vous devez acquitter peu importe le volume de vos ventes, comme votre loyer ou les salaires d'employés qui ne participent pas à la production.

  • Bénéfice d'exploitation : il s'agit du bénéfice avant intérêts et impôts. Il s'agit du résultat de votre entreprise pour ses opérations ordinaires. Le bénéfice d'exploitation ne prend pas en compte certains flux de trésorerie négatifs (impôts, intérêts sur les dettes, etc.) et positifs lorsqu'ils ne concernent pas votre activité principale. 

  • Bénéfice net : il s'agit du résultat net auquel on a retranché toutes les dépenses (intérêts, impôts, etc.).

Votre cash-flow d'exploitation est différent de votre bénéfice. Clarifions ce point :

  • Le cash-flow d'exploitation correspond aux sommes d'argent qui entrent et sortent de votre activité sur une période donnée alors que le bénéfice correspond au résultat moins les coûts.

  • Le bénéfice traduit la bonne santé immédiate de votre activité tandis que le cash-flow permet d'estimer sa santé financière sur le long terme.

  • Le bénéfice reflète un état à un moment donné alors que le cash-flow exprime la capacité de votre entreprise à continuer et développer ses opérations.

Votre activité e-commerce peut être rentable avec peu ou pas de cash-flow. Cependant, en cas de retard de paiement de vos clients, vous pouvez vous retrouver dans l'incapacité de payer vos fournisseurs et autres dépenses. 

À quoi correspond le cash-flow disponible ?

Le flux de trésorerie disponible est la somme restante une fois les dépenses d'exploitation et les actifs de votre entreprise couverts. Il correspond au montant disponible immédiatement pour rembourser vos créanciers ou verser des intérêts ou des dividendes à vos investisseurs.

Voici la formule pour le calculer :

Cash-flow disponible = trésorerie nette d'exploitation – dépenses en capital

Que vous apprend le bilan de trésorerie ?

Comme évoqué plus haut, le cash-flow e-commerce apparaît dans un document financier qui représente les mouvements d'argent liés à votre activité sur une période donnée. Il montre la répartition de vos opérations, investissements et financements sur cette période.

Ce bilan financier vous permet de comprendre :

  • Le déroulement des opérations de votre entreprise ;

  • La provenance des entrées d'argent ;

  • Les motifs des sorties d'argent.

Les créanciers peuvent également s'en servir pour déterminer les liquidités dont dispose votre entreprise (pour couvrir les dépenses d'exploitation et les dettes).

Comment augmenter votre cash-flow d'exploitation ?

Chaque entreprise e-commerce est unique. Il n'existe donc pas de solution magique applicable pour chaque cas. Il existe toutefois quelques astuces pratiques pour optimiser le fonctionnement de votre activité.

Négociez l'échelonnement des paiements avec vos fournisseurs

Mettez-vous d'accord avec vos fournisseurs pour pouvoir échelonner vos versements, même s'il faut pour cela verser un faible intérêt. Nous vous le recommandons tout particulièrement si vous vendez des produits avec une marge élevée.

Une autre option intéressante au niveau des fournisseurs est la réduction de la taille des commandes. Cela est envisageable si vos frais de livraison sont bas et que les tarifs ne sont pas dégressifs avec la quantité de produits commandée (les commandes en gros sont parfois avantageuses). Ainsi, vous étalez vos dépenses et réduisez le risque de problème de liquidités.

Contrôlez vos dépenses

Réduire les dépenses superflues est une façon éprouvée d'augmenter le cash-flow d'exploitation de votre activité e-commerce.

Analysez soigneusement toutes vos dépenses pour identifier celles qui ne sont pas nécessaires. Par exemple, si vous payez un loyer sans utiliser la totalité de l'espace offert par les locaux, il peut être judicieux de penser à changer d'endroit pour optimiser la rentabilité.

Contrôler les frais généraux de votre activité est une autre solution efficace.

Incitez vos clients à payer plus tôt

Incitez vos clients à payer plus tôt en leur proposant des réductions pour paiement anticipé. Par exemple, proposez une réduction de 2 % à vos clients qui paient la totalité en amont. Vous assurez ainsi un certain montant de liquidités constant en cas d'urgence.

Améliorez la valeur moyenne de vos commandes

Faire en sorte que la valeur moyenne de vos commandes augmente est une autre manière efficace d'augmenter votre cash-flow.

Comment faire ? Avec une valeur moyenne de commande plus élevée, vous avez besoin de moins de clients pour réaliser vos objectifs. Vous réduisez ainsi vos coûts d'acquisition de clients et vos dépenses marketing. Qui plus est, chaque nouveau client obtenu vous rapporte plus, ce qui augmente vos liquidités disponibles.

Prenez le contrôle de votre cash-flow e-commerce

La première étape pour bien gérer son activité e-commerce est de bien gérer son cash-flow. Si vous maîtrisez les chiffres, vous êtes à même de prendre des décisions qui vont vous permettre de développer votre activité. En ayant le contrôle sur votre bilan financier et en augmentant votre cash-flow, votre activité e-commerce a un bel avenir devant elle.

Mollie ou les paiements en ligne sans efforts

Chez Mollie, nous proposons des solutions de paiement simples qui s'intègrent à votre site de vente en ligne et améliorent vos conversion grâce à un checkout optimal qui propose des méthodes de paiement adaptées à vos clients. Grâce à un traitement optimal des paiements, concentrez-vous sur l'optimisation de votre cash-flow et d'autres domaines essentiels pour votre activité. Mollie vous permet de développer votre activité e-commerce avec des tarifs transparents, des contrats adaptés et un service client local de qualité.

Paiements en ligne sans efforts
Découvrez nos solutions