12GO Biking

Une hausse du taux de conversion au passage en caisse de 14 %.

Interview with Thomas — spécialiste digital marketing chez 12GO Biking.

12GO Biking

En à peine vingt ans, l’idée de deux copains de fac s’est transformée en la plus grande boutique de vélos des Pays-Bas. Un showroom de plus de 4 200 mètres carrés et un site de vente en ligne où les commandes augmentent encore d’année en année. Les choses vont bien, mais on peut toujours faire mieux. C’est pourquoi 12GO Biking est allé à la recherche d’un autre prestataire de services de paiement. L’entreprise a choisi Mollie. Thomas Harteveld, directeur de marketing en ligne, a suivi de près le passage à Mollie et note que depuis, le canal en ligne s’est développé sur plusieurs fronts.

Vélos de course bleu et rouge du showroom 12GO Biking

Surfer sur la confiance

Beaucoup de produits vendus via 12gobiking.nl coûtent des centaines, voire des milliers d’euros. Ce n’est pas rien. C’est la raison pour laquelle 12GO Biking met tout en œuvre pour optimiser son site de vente en ligne. « Notamment le design, le service, la sécurité et la réputation. En offrant aux visiteurs une excellente expérience en ligne, nous renforçons le lien de confiance. Un lien de confiance sur lequel nous essayons de surfer lors du passage en caisse. C’est là que le chiffre d’affaires se réalise, cet environnement doit donc être parfait.

Un employé décroche une bicyclette neuve du porte-bicyclette vertical

Un environnement pour le passage en caisse à l’apparence fiable, proposant un certain nombre d’options et facile à naviguer : voici ce qui fait la différence et permet de transformer une transaction en paiement et non en abandon de panier. C’est précisément dans ce domaine que nous n’étions pas très bons. Avec Mollie, nous avons énormément progressé du jour au lendemain. Surtout dans le domaine de l’expérience utilisateur. Nous l’avons immédiatement remarqué en termes de conversion. »

« Il y a quelques mois, nous sommes passés à Mollie et nous avons déjà noté une hausse de 14 % des passages en caisse. »

Thomas Harteveld spécialiste digital marketing chez 12GO Biking

Gros plan sur la chaîne du vélo de course rouge

On peut faire encore mieux

Chez 12GO Biking, environ 5 % des ventes totales sont réglées par virement bancaire. Surtout les produits de la gamme supérieure. Nous envoyons dans ce cas un lien de paiement personnalisé aux clients par e-mail. Cela était supposé simplifier énormément les transactions, mais ce n’était pas toujours le cas. En résumé : la procédure était très lourde pour nous, et les liens difficiles à traiter.

à gauche : départ de la piste d’essai dans le magasin 12GO Biking

Le paiement même constituait un obstacle pour les clients. « Il dirigeait en effet vers un numéro IBAN étranger. Beaucoup de gens n’avaient pas confiance et contactaient tout de suite le service clientèle. Nous pouvions bien entendu tout expliquer et régler, mais ce n’est pas vraiment le type d’expérience que vous voulez offrir. En outre, cela prenait beaucoup de temps à nos employés, temps qu’ils peuvent désormais consacrer à des tâches plus importantes depuis le passage à Mollie. Avec Plink ils offrent l’outil idéal pour les demandes de paiement. »

Un employé inspecte un vélo de course neuf

En tandem avec Mollie

12GO Biking connaît bien le marché des prestataires de services de paiement. Ils ont fait part de leurs problèmes de paiement auxquels ils étaient confrontés à plusieurs d’entre eux. Thomas nous explique pourquoi Mollie est sortie du lot. « Premièrement, parce que les conditions étaient bonnes et qu’ils nous proposaient une solution toute faite pour nos liens de paiement. Deuxièmement, parce qu’ils sont très accessibles et que nous avons immédiatement accroché avec leur équipe. Mais ce qui a été décisif, c’est que Mollie travaille avec beaucoup d’entreprises qui sont dans la même phase d’évolution que nous. Ils savent donc exactement ce dont nous avons besoin pour nous développer. L’amélioration du taux de conversion que nous constatons actuellement en est la preuve. »

Le fondateur Thomas Harteveld au bureau avec un collègue

Prêt à vous lancer? Créez un compte ou contactez-nous.

« Nous observons une marge de manœuvre suffisante pour continuer à tester, à expérimenter et à croître. »— Derk van Haastert, The BLADE Company