Quels sont les frais d'interchange ? Explication des frais d'interchange

Quels sont les frais d'interchange ? Explication des frais d'interchange

Quels sont les frais d'interchange ? Explication des frais d'interchange

Quels sont les frais d'interchange ? Explication des frais d'interchange

Vous souhaitez comprendre ce que sont les frais d'interchange et comment ils sont calculés ? Cet article explique leur fonctionnement, les coûts liés aux paiements par carte, la réglementation et les modèles de tarification.

Vous souhaitez comprendre ce que sont les frais d'interchange et comment ils sont calculés ? Cet article explique leur fonctionnement, les coûts liés aux paiements par carte, la réglementation et les modèles de tarification.

Paiements-et-checkout

29 juin 2022

Voulez comprendre ce que sont les frais d'interchange et comment ils sont calculés ? Cet article expliquera leur fonctionnement, les divers coûts liés aux paiements par carte, les réglementations et les différents modèles de tarification pour votre entreprise.

Voulez comprendre ce que sont les frais d'interchange et comment ils sont calculés ? Cet article expliquera leur fonctionnement, les divers coûts liés aux paiements par carte, les réglementations et les différents modèles de tarification pour votre entreprise.

Voulez comprendre ce que sont les frais d'interchange et comment ils sont calculés ? Cet article expliquera leur fonctionnement, les divers coûts liés aux paiements par carte, les réglementations et les différents modèles de tarification pour votre entreprise.

Voulez comprendre ce que sont les frais d'interchange et comment ils sont calculés ? Cet article expliquera leur fonctionnement, les divers coûts liés aux paiements par carte, les réglementations et les différents modèles de tarification pour votre entreprise.

Définition des frais d'interchange

Une commission d'interchange est le frais qu'une entreprise doit payer chaque fois que leur client effectue un paiement à l'aide d'une carte de crédit ou de débit. Elle est versée à la banque émettrice du client – soit la banque qui a émis la carte au client – pour couvrir différents coûts, y compris le frais de traitement de la transaction et la gestion des processus financiers et des risques.

Une commission d'interchange est le frais qu'une entreprise doit payer chaque fois que leur client effectue un paiement à l'aide d'une carte de crédit ou de débit. Elle est versée à la banque émettrice du client – soit la banque qui a émis la carte au client – pour couvrir différents coûts, y compris le frais de traitement de la transaction et la gestion des processus financiers et des risques.

Une commission d'interchange est le frais qu'une entreprise doit payer chaque fois que leur client effectue un paiement à l'aide d'une carte de crédit ou de débit. Elle est versée à la banque émettrice du client – soit la banque qui a émis la carte au client – pour couvrir différents coûts, y compris le frais de traitement de la transaction et la gestion des processus financiers et des risques.

Une commission d'interchange est le frais qu'une entreprise doit payer chaque fois que leur client effectue un paiement à l'aide d'une carte de crédit ou de débit. Elle est versée à la banque émettrice du client – soit la banque qui a émis la carte au client – pour couvrir différents coûts, y compris le frais de traitement de la transaction et la gestion des processus financiers et des risques.

Comment fonctionnent les frais d'interchange ?

Chaque fois qu'un client achète quelque chose avec une carte, l'acquéreur – ou la banque ou l'institut financier qui acquiert des fonds pour une entreprise de la part de leur client – paie à la banque émettrice des frais d'interchange. L'entreprise rembourse ensuite cette charge à l'acquéreur dans le cadre de ses frais de traitement globaux.

Si vous gérez une entreprise, le traitement des paiements par carte signifie généralement payer divers frais. Les trois principaux types sont :

Frais d'interchange : Il s'agit de la charge que la banque émettrice de la carte ajoute pour couvrir les coûts.

Frais de réseau de carte : Il s'agit des frais que le réseau de cartes facture pour l'utilisation de son réseau.

Frais d'acquéreur/PSP : Il s'agit des frais que l'acquéreur vous facture pour l'acquisition des fonds de vos clients.

Pour accepter les paiements par carte, un acquéreur doit être licencié par les réseaux de cartes correspondants et soit s'associer à un fournisseur de services de paiement (PSP), soit être un PSP.

In text visual 1

Chaque fois qu'un client achète quelque chose avec une carte, l'acquéreur – ou la banque ou l'institut financier qui acquiert des fonds pour une entreprise de la part de leur client – paie à la banque émettrice des frais d'interchange. L'entreprise rembourse ensuite cette charge à l'acquéreur dans le cadre de ses frais de traitement globaux.

Si vous gérez une entreprise, le traitement des paiements par carte signifie généralement payer divers frais. Les trois principaux types sont :

Frais d'interchange : Il s'agit de la charge que la banque émettrice de la carte ajoute pour couvrir les coûts.

Frais de réseau de carte : Il s'agit des frais que le réseau de cartes facture pour l'utilisation de son réseau.

Frais d'acquéreur/PSP : Il s'agit des frais que l'acquéreur vous facture pour l'acquisition des fonds de vos clients.

Pour accepter les paiements par carte, un acquéreur doit être licencié par les réseaux de cartes correspondants et soit s'associer à un fournisseur de services de paiement (PSP), soit être un PSP.

In text visual 1

Chaque fois qu'un client achète quelque chose avec une carte, l'acquéreur – ou la banque ou l'institut financier qui acquiert des fonds pour une entreprise de la part de leur client – paie à la banque émettrice des frais d'interchange. L'entreprise rembourse ensuite cette charge à l'acquéreur dans le cadre de ses frais de traitement globaux.

Si vous gérez une entreprise, le traitement des paiements par carte signifie généralement payer divers frais. Les trois principaux types sont :

Frais d'interchange : Il s'agit de la charge que la banque émettrice de la carte ajoute pour couvrir les coûts.

Frais de réseau de carte : Il s'agit des frais que le réseau de cartes facture pour l'utilisation de son réseau.

Frais d'acquéreur/PSP : Il s'agit des frais que l'acquéreur vous facture pour l'acquisition des fonds de vos clients.

Pour accepter les paiements par carte, un acquéreur doit être licencié par les réseaux de cartes correspondants et soit s'associer à un fournisseur de services de paiement (PSP), soit être un PSP.

In text visual 1

Chaque fois qu'un client achète quelque chose avec une carte, l'acquéreur – ou la banque ou l'institut financier qui acquiert des fonds pour une entreprise de la part de leur client – paie à la banque émettrice des frais d'interchange. L'entreprise rembourse ensuite cette charge à l'acquéreur dans le cadre de ses frais de traitement globaux.

Si vous gérez une entreprise, le traitement des paiements par carte signifie généralement payer divers frais. Les trois principaux types sont :

Frais d'interchange : Il s'agit de la charge que la banque émettrice de la carte ajoute pour couvrir les coûts.

Frais de réseau de carte : Il s'agit des frais que le réseau de cartes facture pour l'utilisation de son réseau.

Frais d'acquéreur/PSP : Il s'agit des frais que l'acquéreur vous facture pour l'acquisition des fonds de vos clients.

Pour accepter les paiements par carte, un acquéreur doit être licencié par les réseaux de cartes correspondants et soit s'associer à un fournisseur de services de paiement (PSP), soit être un PSP.

In text visual 1

Comment les frais d'interchange sont-ils calculés ?

Le montant des frais d'interchange peut varier en fonction de divers facteurs, qui comprennent :

– Le type de transaction (présentation de carte, absence de carte, paiements en ligne, paiements POS)

– Le secteur dans lequel votre entreprise opère

– Le type de carte utilisé (débit, crédit, commercial, etc.)

– Pays impliqués dans la transaction (transfrontalière, domestique, etc.)

Il est habituellement calculé en tant que pourcentage de chaque transaction. Si vous utilisez un PSP, ils regroupent généralement l'éventail des frais associés au traitement des paiements par carte en un seul montant.

Les frais d'interchange constituent la plus grande partie du coût que vous aurez à payer pour le traitement des transactions, représentant généralement environ 70 % à 85 % des frais totaux.

Le montant des frais d'interchange peut varier en fonction de divers facteurs, qui comprennent :

– Le type de transaction (présentation de carte, absence de carte, paiements en ligne, paiements POS)

– Le secteur dans lequel votre entreprise opère

– Le type de carte utilisé (débit, crédit, commercial, etc.)

– Pays impliqués dans la transaction (transfrontalière, domestique, etc.)

Il est habituellement calculé en tant que pourcentage de chaque transaction. Si vous utilisez un PSP, ils regroupent généralement l'éventail des frais associés au traitement des paiements par carte en un seul montant.

Les frais d'interchange constituent la plus grande partie du coût que vous aurez à payer pour le traitement des transactions, représentant généralement environ 70 % à 85 % des frais totaux.

Le montant des frais d'interchange peut varier en fonction de divers facteurs, qui comprennent :

– Le type de transaction (présentation de carte, absence de carte, paiements en ligne, paiements POS)

– Le secteur dans lequel votre entreprise opère

– Le type de carte utilisé (débit, crédit, commercial, etc.)

– Pays impliqués dans la transaction (transfrontalière, domestique, etc.)

Il est habituellement calculé en tant que pourcentage de chaque transaction. Si vous utilisez un PSP, ils regroupent généralement l'éventail des frais associés au traitement des paiements par carte en un seul montant.

Les frais d'interchange constituent la plus grande partie du coût que vous aurez à payer pour le traitement des transactions, représentant généralement environ 70 % à 85 % des frais totaux.

Le montant des frais d'interchange peut varier en fonction de divers facteurs, qui comprennent :

– Le type de transaction (présentation de carte, absence de carte, paiements en ligne, paiements POS)

– Le secteur dans lequel votre entreprise opère

– Le type de carte utilisé (débit, crédit, commercial, etc.)

– Pays impliqués dans la transaction (transfrontalière, domestique, etc.)

Il est habituellement calculé en tant que pourcentage de chaque transaction. Si vous utilisez un PSP, ils regroupent généralement l'éventail des frais associés au traitement des paiements par carte en un seul montant.

Les frais d'interchange constituent la plus grande partie du coût que vous aurez à payer pour le traitement des transactions, représentant généralement environ 70 % à 85 % des frais totaux.

Quels sont les frais d'interchange ?

En règle générale, pour les transactions par carte de consommateur dans l'Espace Économique Européen (EEE), les commissions d'interchange sont plafonnées à :

– 0,3 % de la transaction pour les cartes de crédit

– 0,2 % de la transaction pour les cartes de débit

Pour rester informé des taux actuels, vous pouvez visiter le site web du schéma de carte spécifique. Voici où vous trouverez les dernières informations pour les taux d'interchange Européens de Visa et Mastercard :

Taux d'interchange Visa

Taux d'interchange Mastercard

Certains réseaux de cartes, comme American Express, ne publient pas leurs taux en ligne en raison de leur mode de fonctionnement.

En règle générale, pour les transactions par carte de consommateur dans l'Espace Économique Européen (EEE), les commissions d'interchange sont plafonnées à :

– 0,3 % de la transaction pour les cartes de crédit

– 0,2 % de la transaction pour les cartes de débit

Pour rester informé des taux actuels, vous pouvez visiter le site web du schéma de carte spécifique. Voici où vous trouverez les dernières informations pour les taux d'interchange Européens de Visa et Mastercard :

Taux d'interchange Visa

Taux d'interchange Mastercard

Certains réseaux de cartes, comme American Express, ne publient pas leurs taux en ligne en raison de leur mode de fonctionnement.

En règle générale, pour les transactions par carte de consommateur dans l'Espace Économique Européen (EEE), les commissions d'interchange sont plafonnées à :

– 0,3 % de la transaction pour les cartes de crédit

– 0,2 % de la transaction pour les cartes de débit

Pour rester informé des taux actuels, vous pouvez visiter le site web du schéma de carte spécifique. Voici où vous trouverez les dernières informations pour les taux d'interchange Européens de Visa et Mastercard :

Taux d'interchange Visa

Taux d'interchange Mastercard

Certains réseaux de cartes, comme American Express, ne publient pas leurs taux en ligne en raison de leur mode de fonctionnement.

En règle générale, pour les transactions par carte de consommateur dans l'Espace Économique Européen (EEE), les commissions d'interchange sont plafonnées à :

– 0,3 % de la transaction pour les cartes de crédit

– 0,2 % de la transaction pour les cartes de débit

Pour rester informé des taux actuels, vous pouvez visiter le site web du schéma de carte spécifique. Voici où vous trouverez les dernières informations pour les taux d'interchange Européens de Visa et Mastercard :

Taux d'interchange Visa

Taux d'interchange Mastercard

Certains réseaux de cartes, comme American Express, ne publient pas leurs taux en ligne en raison de leur mode de fonctionnement.

Réglementation des commissions d'interchange

Jusqu'à récemment, il n'était pas facile pour les gens de découvrir comment les taux d'interchange étaient fixés et calculés. En Europe, cela a changé avec l'introduction du Règlement sur les Commissions d'Interchange (IFR) à l'échelle de l'Espace Économique Européen en 2015.

En réduisant les commissions d'interchange, l'IFR visait à diminuer les coûts des transactions pour les consommateurs et à promouvoir la concurrence dans le secteur financier. Il a également contribué à supprimer les barrières et les restrictions sur l'acquisition transfrontalière. Aujourd'hui, les commissions d'interchange dans l'EEE sont parmi les plus basses au monde et sont plafonnées pour les cartes de consommation dans toute la région.

Le Royaume-Uni était soumis à la réglementation IFR, mais en raison du Brexit, cela a maintenant changé. L'IFR du Royaume-Uni régule désormais les commissions et taux d'interchange de la région.

In text visual 2 (7)

Jusqu'à récemment, il n'était pas facile pour les gens de découvrir comment les taux d'interchange étaient fixés et calculés. En Europe, cela a changé avec l'introduction du Règlement sur les Commissions d'Interchange (IFR) à l'échelle de l'Espace Économique Européen en 2015.

En réduisant les commissions d'interchange, l'IFR visait à diminuer les coûts des transactions pour les consommateurs et à promouvoir la concurrence dans le secteur financier. Il a également contribué à supprimer les barrières et les restrictions sur l'acquisition transfrontalière. Aujourd'hui, les commissions d'interchange dans l'EEE sont parmi les plus basses au monde et sont plafonnées pour les cartes de consommation dans toute la région.

Le Royaume-Uni était soumis à la réglementation IFR, mais en raison du Brexit, cela a maintenant changé. L'IFR du Royaume-Uni régule désormais les commissions et taux d'interchange de la région.

In text visual 2 (7)

Jusqu'à récemment, il n'était pas facile pour les gens de découvrir comment les taux d'interchange étaient fixés et calculés. En Europe, cela a changé avec l'introduction du Règlement sur les Commissions d'Interchange (IFR) à l'échelle de l'Espace Économique Européen en 2015.

En réduisant les commissions d'interchange, l'IFR visait à diminuer les coûts des transactions pour les consommateurs et à promouvoir la concurrence dans le secteur financier. Il a également contribué à supprimer les barrières et les restrictions sur l'acquisition transfrontalière. Aujourd'hui, les commissions d'interchange dans l'EEE sont parmi les plus basses au monde et sont plafonnées pour les cartes de consommation dans toute la région.

Le Royaume-Uni était soumis à la réglementation IFR, mais en raison du Brexit, cela a maintenant changé. L'IFR du Royaume-Uni régule désormais les commissions et taux d'interchange de la région.

In text visual 2 (7)

Jusqu'à récemment, il n'était pas facile pour les gens de découvrir comment les taux d'interchange étaient fixés et calculés. En Europe, cela a changé avec l'introduction du Règlement sur les Commissions d'Interchange (IFR) à l'échelle de l'Espace Économique Européen en 2015.

En réduisant les commissions d'interchange, l'IFR visait à diminuer les coûts des transactions pour les consommateurs et à promouvoir la concurrence dans le secteur financier. Il a également contribué à supprimer les barrières et les restrictions sur l'acquisition transfrontalière. Aujourd'hui, les commissions d'interchange dans l'EEE sont parmi les plus basses au monde et sont plafonnées pour les cartes de consommation dans toute la région.

Le Royaume-Uni était soumis à la réglementation IFR, mais en raison du Brexit, cela a maintenant changé. L'IFR du Royaume-Uni régule désormais les commissions et taux d'interchange de la région.

In text visual 2 (7)

Modèles de tarification pour les transactions par carte

Maintenant que vous en savez plus sur les coûts associés au traitement des transactions par carte, examinons les différentes structures de tarification pour les entreprises. Deux types sont le plus couramment utilisés pour cela, qui sont Interchange++ et la tarification forfaitaire.

Interchange++ (ou Interchange Plus Plus)

Avec cette tarification, vous obtenez un détail des coûts associés au traitement des transactions par carte (frais acquéreur/PSP, frais du réseau de cartes, frais d'interchange). Cela signifie que vous savez exactement combien vous payez en plus du taux d'interchange pour chaque transaction.

Certains professionnels préfèrent ce modèle car il les aide à comprendre rapidement le coût réel du traitement de leurs paiements par carte. Toutefois, il peut être complexe à des fins de réconciliation et pour fonctionner efficacement sans les bons outils comptables. Les grandes entreprises l'utilisent souvent.

Tarification forfaitaire

Le modèle de tarification forfaitaire signifie que vous payez un frais collectif pour une transaction, quel que soit le type. Avec ce modèle de tarification, vous voyez un seul coût plutôt qu'un détail des charges individuelles (frais d'interchange de carte, frais acquéreurs, etc.)

Utiliser le modèle de tarification forfaitaire permet de comprendre facilement ce que vous paierez pour chaque transaction, mais pas le détail des coûts. Il peut être un moyen précieux pour les entreprises ayant des transactions cohérentes de connaître le taux exact qu'elles payeront pour chaque transaction.

De nombreuses PME préfèrent utiliser ce système car il ne nécessite pas une réconciliation complexe et les aide à se protéger contre toute augmentation inattendue des frais du réseau de cartes ou d'interchange.

Vous pouvez voir ci-dessous un exemple illustrant comment chaque type pourrait fonctionner.

In text visual 3 (10)

Maintenant que vous en savez plus sur les coûts associés au traitement des transactions par carte, examinons les différentes structures de tarification pour les entreprises. Deux types sont le plus couramment utilisés pour cela, qui sont Interchange++ et la tarification forfaitaire.

Interchange++ (ou Interchange Plus Plus)

Avec cette tarification, vous obtenez un détail des coûts associés au traitement des transactions par carte (frais acquéreur/PSP, frais du réseau de cartes, frais d'interchange). Cela signifie que vous savez exactement combien vous payez en plus du taux d'interchange pour chaque transaction.

Certains professionnels préfèrent ce modèle car il les aide à comprendre rapidement le coût réel du traitement de leurs paiements par carte. Toutefois, il peut être complexe à des fins de réconciliation et pour fonctionner efficacement sans les bons outils comptables. Les grandes entreprises l'utilisent souvent.

Tarification forfaitaire

Le modèle de tarification forfaitaire signifie que vous payez un frais collectif pour une transaction, quel que soit le type. Avec ce modèle de tarification, vous voyez un seul coût plutôt qu'un détail des charges individuelles (frais d'interchange de carte, frais acquéreurs, etc.)

Utiliser le modèle de tarification forfaitaire permet de comprendre facilement ce que vous paierez pour chaque transaction, mais pas le détail des coûts. Il peut être un moyen précieux pour les entreprises ayant des transactions cohérentes de connaître le taux exact qu'elles payeront pour chaque transaction.

De nombreuses PME préfèrent utiliser ce système car il ne nécessite pas une réconciliation complexe et les aide à se protéger contre toute augmentation inattendue des frais du réseau de cartes ou d'interchange.

Vous pouvez voir ci-dessous un exemple illustrant comment chaque type pourrait fonctionner.

In text visual 3 (10)

Maintenant que vous en savez plus sur les coûts associés au traitement des transactions par carte, examinons les différentes structures de tarification pour les entreprises. Deux types sont le plus couramment utilisés pour cela, qui sont Interchange++ et la tarification forfaitaire.

Interchange++ (ou Interchange Plus Plus)

Avec cette tarification, vous obtenez un détail des coûts associés au traitement des transactions par carte (frais acquéreur/PSP, frais du réseau de cartes, frais d'interchange). Cela signifie que vous savez exactement combien vous payez en plus du taux d'interchange pour chaque transaction.

Certains professionnels préfèrent ce modèle car il les aide à comprendre rapidement le coût réel du traitement de leurs paiements par carte. Toutefois, il peut être complexe à des fins de réconciliation et pour fonctionner efficacement sans les bons outils comptables. Les grandes entreprises l'utilisent souvent.

Tarification forfaitaire

Le modèle de tarification forfaitaire signifie que vous payez un frais collectif pour une transaction, quel que soit le type. Avec ce modèle de tarification, vous voyez un seul coût plutôt qu'un détail des charges individuelles (frais d'interchange de carte, frais acquéreurs, etc.)

Utiliser le modèle de tarification forfaitaire permet de comprendre facilement ce que vous paierez pour chaque transaction, mais pas le détail des coûts. Il peut être un moyen précieux pour les entreprises ayant des transactions cohérentes de connaître le taux exact qu'elles payeront pour chaque transaction.

De nombreuses PME préfèrent utiliser ce système car il ne nécessite pas une réconciliation complexe et les aide à se protéger contre toute augmentation inattendue des frais du réseau de cartes ou d'interchange.

Vous pouvez voir ci-dessous un exemple illustrant comment chaque type pourrait fonctionner.

In text visual 3 (10)

Maintenant que vous en savez plus sur les coûts associés au traitement des transactions par carte, examinons les différentes structures de tarification pour les entreprises. Deux types sont le plus couramment utilisés pour cela, qui sont Interchange++ et la tarification forfaitaire.

Interchange++ (ou Interchange Plus Plus)

Avec cette tarification, vous obtenez un détail des coûts associés au traitement des transactions par carte (frais acquéreur/PSP, frais du réseau de cartes, frais d'interchange). Cela signifie que vous savez exactement combien vous payez en plus du taux d'interchange pour chaque transaction.

Certains professionnels préfèrent ce modèle car il les aide à comprendre rapidement le coût réel du traitement de leurs paiements par carte. Toutefois, il peut être complexe à des fins de réconciliation et pour fonctionner efficacement sans les bons outils comptables. Les grandes entreprises l'utilisent souvent.

Tarification forfaitaire

Le modèle de tarification forfaitaire signifie que vous payez un frais collectif pour une transaction, quel que soit le type. Avec ce modèle de tarification, vous voyez un seul coût plutôt qu'un détail des charges individuelles (frais d'interchange de carte, frais acquéreurs, etc.)

Utiliser le modèle de tarification forfaitaire permet de comprendre facilement ce que vous paierez pour chaque transaction, mais pas le détail des coûts. Il peut être un moyen précieux pour les entreprises ayant des transactions cohérentes de connaître le taux exact qu'elles payeront pour chaque transaction.

De nombreuses PME préfèrent utiliser ce système car il ne nécessite pas une réconciliation complexe et les aide à se protéger contre toute augmentation inattendue des frais du réseau de cartes ou d'interchange.

Vous pouvez voir ci-dessous un exemple illustrant comment chaque type pourrait fonctionner.

In text visual 3 (10)

Paiements sans effort avec Mollie

Chez Mollie, nous fournissons une solution de paiements sans effort pour vous aider à accepter plus de 25 méthodes de paiement leaders et offrir un checkout optimisé pour la conversion à vos acheteurs, ainsi qu'une gamme d'intégrations puissantes pour votre entreprise et d'autres avantages pour améliorer ce que vous faites. Ce qui est le meilleur, c'est que nous offrons tout cela avec une tarification transparente, sans frais cachés et sans contrat d'exclusivité.

Découvrez-en plus sur les paiements avec Mollie, ou découvrez d'autres astuces pour vous aider à développer votre entreprise.

Restez à jour

Ne manquez jamais une mise à jour. Recevez des mises à jour de produits, des actualités et des témoignages clients directement dans votre boîte de réception.

Restez à jour

Ne manquez jamais une mise à jour. Recevez des mises à jour de produits, des actualités et des témoignages clients directement dans votre boîte de réception.

Connectez chaque paiement. Améliorez chaque aspect de votre entreprise.

Ne manquez jamais une mise à jour. Recevez des mises à jour de produits, des actualités et des témoignages clients directement dans votre boîte de réception.

Restez à jour

Ne manquez jamais une mise à jour. Recevez des mises à jour de produits, des actualités et des témoignages clients directement dans votre boîte de réception.

Form fields
Form fields
Form fields

Table des matières

Table des matières

Plus de mises à jour

MolliePerspectivesQuels sont les frais d'interchange ? Explication des frais d'interchange
MolliePerspectivesQuels sont les frais d'interchange ? Explication des frais d'interchange