Qu'est-ce qu'une note de crédit ?

Qu'est-ce qu'une note de crédit ?

Qu'est-ce qu'une note de crédit ?

Qu'est-ce qu'une note de crédit ?

En saisissant l’importance d’une note de crédit, les responsables du traitement des factures peuvent gagner du temps sur les transactions de leurs clients.

En saisissant l’importance d’une note de crédit, les responsables du traitement des factures peuvent gagner du temps sur les transactions de leurs clients.

Finance-et-comptabilité

29 juil. 2022

Kristina Schmitz

Responsable marketing DACH

La facturation joue un rôle important dans toute entreprise de prestation de services. Premièrement, une facture constitue un enregistrement des transactions. Deuxièmement, elle permet de savoir quels services ont été rendus, ce de manière claire et concise. Mais que se passe-t-il lorsqu’il est nécessaire de modifier une facture une fois celle-ci établie ? Dans ce cas, au lieu de créer une toute nouvelle facture, il est d’usage, sur le plan comptable, d’émettre une note de crédit ou de débit.

La facturation joue un rôle important dans toute entreprise de prestation de services. Premièrement, une facture constitue un enregistrement des transactions. Deuxièmement, elle permet de savoir quels services ont été rendus, ce de manière claire et concise. Mais que se passe-t-il lorsqu’il est nécessaire de modifier une facture une fois celle-ci établie ? Dans ce cas, au lieu de créer une toute nouvelle facture, il est d’usage, sur le plan comptable, d’émettre une note de crédit ou de débit.

La facturation joue un rôle important dans toute entreprise de prestation de services. Premièrement, une facture constitue un enregistrement des transactions. Deuxièmement, elle permet de savoir quels services ont été rendus, ce de manière claire et concise. Mais que se passe-t-il lorsqu’il est nécessaire de modifier une facture une fois celle-ci établie ? Dans ce cas, au lieu de créer une toute nouvelle facture, il est d’usage, sur le plan comptable, d’émettre une note de crédit ou de débit.

La facturation joue un rôle important dans toute entreprise de prestation de services. Premièrement, une facture constitue un enregistrement des transactions. Deuxièmement, elle permet de savoir quels services ont été rendus, ce de manière claire et concise. Mais que se passe-t-il lorsqu’il est nécessaire de modifier une facture une fois celle-ci établie ? Dans ce cas, au lieu de créer une toute nouvelle facture, il est d’usage, sur le plan comptable, d’émettre une note de crédit ou de débit.

À quoi se réfère le terme « note de crédit » ?

Sans les notes de crédit, les responsables du traitement des factures seraient obligés de créer une toute nouvelle facture chaque fois qu’une modification devrait y être apportée. Au lieu d’emprunter cette voie, la plupart d’entre eux préfèrent ajouter une note de crédit à la facture originale, pour indiquer où un crédit aurait dû être appliqué.

Sans les notes de crédit, les responsables du traitement des factures seraient obligés de créer une toute nouvelle facture chaque fois qu’une modification devrait y être apportée. Au lieu d’emprunter cette voie, la plupart d’entre eux préfèrent ajouter une note de crédit à la facture originale, pour indiquer où un crédit aurait dû être appliqué.

Sans les notes de crédit, les responsables du traitement des factures seraient obligés de créer une toute nouvelle facture chaque fois qu’une modification devrait y être apportée. Au lieu d’emprunter cette voie, la plupart d’entre eux préfèrent ajouter une note de crédit à la facture originale, pour indiquer où un crédit aurait dû être appliqué.

Sans les notes de crédit, les responsables du traitement des factures seraient obligés de créer une toute nouvelle facture chaque fois qu’une modification devrait y être apportée. Au lieu d’emprunter cette voie, la plupart d’entre eux préfèrent ajouter une note de crédit à la facture originale, pour indiquer où un crédit aurait dû être appliqué.

Note de débit et note de crédit : quelle est la différence ?

Également appelée « bordereau de débit », une note de débit permet au client d’avoir connaissance de toute dette en cours, à son nom ou celui de l’entreprise. Supposons par exemple que des services aient été rendus après l’établissement de la facture. L’entreprise pourrait alors inclure une note de débit à celle-ci, indiquant au client le montant supplémentaire dû. Autre exemple : si un client retourne un produit, une note de débit pourrait être émise afin de l’informer du montant remboursé ou crédité sur son compte.

Une note de débit se distingue d’une note de crédit, en ce sens qu’elle porte sur des services déjà rendus ou des produits que le client a retournés. Une note de crédit sert quant à elle d’addendum à une facture, lorsqu’un client demande des biens ou des services supplémentaires, ou s’il change d’avis concernant un service en particulier.

Également appelée « bordereau de débit », une note de débit permet au client d’avoir connaissance de toute dette en cours, à son nom ou celui de l’entreprise. Supposons par exemple que des services aient été rendus après l’établissement de la facture. L’entreprise pourrait alors inclure une note de débit à celle-ci, indiquant au client le montant supplémentaire dû. Autre exemple : si un client retourne un produit, une note de débit pourrait être émise afin de l’informer du montant remboursé ou crédité sur son compte.

Une note de débit se distingue d’une note de crédit, en ce sens qu’elle porte sur des services déjà rendus ou des produits que le client a retournés. Une note de crédit sert quant à elle d’addendum à une facture, lorsqu’un client demande des biens ou des services supplémentaires, ou s’il change d’avis concernant un service en particulier.

Également appelée « bordereau de débit », une note de débit permet au client d’avoir connaissance de toute dette en cours, à son nom ou celui de l’entreprise. Supposons par exemple que des services aient été rendus après l’établissement de la facture. L’entreprise pourrait alors inclure une note de débit à celle-ci, indiquant au client le montant supplémentaire dû. Autre exemple : si un client retourne un produit, une note de débit pourrait être émise afin de l’informer du montant remboursé ou crédité sur son compte.

Une note de débit se distingue d’une note de crédit, en ce sens qu’elle porte sur des services déjà rendus ou des produits que le client a retournés. Une note de crédit sert quant à elle d’addendum à une facture, lorsqu’un client demande des biens ou des services supplémentaires, ou s’il change d’avis concernant un service en particulier.

Également appelée « bordereau de débit », une note de débit permet au client d’avoir connaissance de toute dette en cours, à son nom ou celui de l’entreprise. Supposons par exemple que des services aient été rendus après l’établissement de la facture. L’entreprise pourrait alors inclure une note de débit à celle-ci, indiquant au client le montant supplémentaire dû. Autre exemple : si un client retourne un produit, une note de débit pourrait être émise afin de l’informer du montant remboursé ou crédité sur son compte.

Une note de débit se distingue d’une note de crédit, en ce sens qu’elle porte sur des services déjà rendus ou des produits que le client a retournés. Une note de crédit sert quant à elle d’addendum à une facture, lorsqu’un client demande des biens ou des services supplémentaires, ou s’il change d’avis concernant un service en particulier.

Pourquoi recourir à une note de crédit ?

Plusieurs raisons expliquent pourquoi une note de crédit peut se révéler un élément important du processus de facturation. Voici quelques situations dans lesquelles une note de crédit pourrait être émise :

  • Colis endommagé : si un colis arrive à destination et que certains produits qu’il contient sont endommagés, une note de crédit y relative peut alors être émise. Le client est tout de même tenu de s’acquitter du paiement du montant correspondant aux produits en bon état.

  • Client surfacturé : l'automatisation de la facturation s’est largement imposée dans l’industrie de la comptabilité. Elle permet de remédier à bon nombre d’erreurs humaines qui s’insinuaient régulièrement dans le système. Cela dit, il arrive encore que des clients soient surfacturés à la suite de quelconque erreur comptable. Une note de crédit peut alors être appliquée pour remédier au problème, par remboursement ou une chargeback.

  • Retard de livraison et remboursement accepté : si un accord repose en partie sur la livraison de biens ou la prestation de services à une date précise, une note de crédit peut être appliquée si cette date n’a pas été respectée, à titre de réconciliation entre le commerçant et le client.

  • Changement d’avis d’un client à propos des services : lorsqu’une seule facture est émise relativement à plusieurs produits et services, il est possible que le client change d’avis à propos de l’un d’entre eux. Dans ce cas, au lieu de créer une toute nouvelle facture, une note de crédit peut être ajoutée à la facture originale.

Plusieurs raisons expliquent pourquoi une note de crédit peut se révéler un élément important du processus de facturation. Voici quelques situations dans lesquelles une note de crédit pourrait être émise :

  • Colis endommagé : si un colis arrive à destination et que certains produits qu’il contient sont endommagés, une note de crédit y relative peut alors être émise. Le client est tout de même tenu de s’acquitter du paiement du montant correspondant aux produits en bon état.

  • Client surfacturé : l'automatisation de la facturation s’est largement imposée dans l’industrie de la comptabilité. Elle permet de remédier à bon nombre d’erreurs humaines qui s’insinuaient régulièrement dans le système. Cela dit, il arrive encore que des clients soient surfacturés à la suite de quelconque erreur comptable. Une note de crédit peut alors être appliquée pour remédier au problème, par remboursement ou une chargeback.

  • Retard de livraison et remboursement accepté : si un accord repose en partie sur la livraison de biens ou la prestation de services à une date précise, une note de crédit peut être appliquée si cette date n’a pas été respectée, à titre de réconciliation entre le commerçant et le client.

  • Changement d’avis d’un client à propos des services : lorsqu’une seule facture est émise relativement à plusieurs produits et services, il est possible que le client change d’avis à propos de l’un d’entre eux. Dans ce cas, au lieu de créer une toute nouvelle facture, une note de crédit peut être ajoutée à la facture originale.

Plusieurs raisons expliquent pourquoi une note de crédit peut se révéler un élément important du processus de facturation. Voici quelques situations dans lesquelles une note de crédit pourrait être émise :

  • Colis endommagé : si un colis arrive à destination et que certains produits qu’il contient sont endommagés, une note de crédit y relative peut alors être émise. Le client est tout de même tenu de s’acquitter du paiement du montant correspondant aux produits en bon état.

  • Client surfacturé : l'automatisation de la facturation s’est largement imposée dans l’industrie de la comptabilité. Elle permet de remédier à bon nombre d’erreurs humaines qui s’insinuaient régulièrement dans le système. Cela dit, il arrive encore que des clients soient surfacturés à la suite de quelconque erreur comptable. Une note de crédit peut alors être appliquée pour remédier au problème, par remboursement ou une chargeback.

  • Retard de livraison et remboursement accepté : si un accord repose en partie sur la livraison de biens ou la prestation de services à une date précise, une note de crédit peut être appliquée si cette date n’a pas été respectée, à titre de réconciliation entre le commerçant et le client.

  • Changement d’avis d’un client à propos des services : lorsqu’une seule facture est émise relativement à plusieurs produits et services, il est possible que le client change d’avis à propos de l’un d’entre eux. Dans ce cas, au lieu de créer une toute nouvelle facture, une note de crédit peut être ajoutée à la facture originale.

Plusieurs raisons expliquent pourquoi une note de crédit peut se révéler un élément important du processus de facturation. Voici quelques situations dans lesquelles une note de crédit pourrait être émise :

  • Colis endommagé : si un colis arrive à destination et que certains produits qu’il contient sont endommagés, une note de crédit y relative peut alors être émise. Le client est tout de même tenu de s’acquitter du paiement du montant correspondant aux produits en bon état.

  • Client surfacturé : l'automatisation de la facturation s’est largement imposée dans l’industrie de la comptabilité. Elle permet de remédier à bon nombre d’erreurs humaines qui s’insinuaient régulièrement dans le système. Cela dit, il arrive encore que des clients soient surfacturés à la suite de quelconque erreur comptable. Une note de crédit peut alors être appliquée pour remédier au problème, par remboursement ou une chargeback.

  • Retard de livraison et remboursement accepté : si un accord repose en partie sur la livraison de biens ou la prestation de services à une date précise, une note de crédit peut être appliquée si cette date n’a pas été respectée, à titre de réconciliation entre le commerçant et le client.

  • Changement d’avis d’un client à propos des services : lorsqu’une seule facture est émise relativement à plusieurs produits et services, il est possible que le client change d’avis à propos de l’un d’entre eux. Dans ce cas, au lieu de créer une toute nouvelle facture, une note de crédit peut être ajoutée à la facture originale.

Comment créer une note de crédit

La création d’une note de crédit est similaire à l’établissement d’une facture, la principale différence étant qu’il est nécessaire d’y mentionner la référence de la facture originale. Certaines informations importantes doivent apparaître sur la note de crédit, à savoir :

  • Les informations sur le client ;

  • La date d’émission ;

  • La référence de la note de crédit ;

  • La référence de la facture originale ;

  • Le montant total crédité ;

  • Les coordonnées de votre entreprise et autres informations (dénomination, adresse, numéro de SIRET).

La création d’une note de crédit est similaire à l’établissement d’une facture, la principale différence étant qu’il est nécessaire d’y mentionner la référence de la facture originale. Certaines informations importantes doivent apparaître sur la note de crédit, à savoir :

  • Les informations sur le client ;

  • La date d’émission ;

  • La référence de la note de crédit ;

  • La référence de la facture originale ;

  • Le montant total crédité ;

  • Les coordonnées de votre entreprise et autres informations (dénomination, adresse, numéro de SIRET).

La création d’une note de crédit est similaire à l’établissement d’une facture, la principale différence étant qu’il est nécessaire d’y mentionner la référence de la facture originale. Certaines informations importantes doivent apparaître sur la note de crédit, à savoir :

  • Les informations sur le client ;

  • La date d’émission ;

  • La référence de la note de crédit ;

  • La référence de la facture originale ;

  • Le montant total crédité ;

  • Les coordonnées de votre entreprise et autres informations (dénomination, adresse, numéro de SIRET).

La création d’une note de crédit est similaire à l’établissement d’une facture, la principale différence étant qu’il est nécessaire d’y mentionner la référence de la facture originale. Certaines informations importantes doivent apparaître sur la note de crédit, à savoir :

  • Les informations sur le client ;

  • La date d’émission ;

  • La référence de la note de crédit ;

  • La référence de la facture originale ;

  • Le montant total crédité ;

  • Les coordonnées de votre entreprise et autres informations (dénomination, adresse, numéro de SIRET).

Comment traiter une note de crédit

Le traitement d’une note de crédit dépend de la situation et du souhait du client. Prenons un exemple : si la note de crédit concerne un produit que le client ne souhaite finalement plus acheter, elle peut alors être utilisée sous la forme d’un avoir sur ses achats futurs. S’il le souhaite, le client peut également demander à ce que le montant lui soit remboursé. Quel que soit le choix du client, l’entreprise doit le refléter dans ses registres comptables, afin de s’assurer qu’elle dispose d’un enregistrement précis de la transaction.

Le traitement d’une note de crédit dépend de la situation et du souhait du client. Prenons un exemple : si la note de crédit concerne un produit que le client ne souhaite finalement plus acheter, elle peut alors être utilisée sous la forme d’un avoir sur ses achats futurs. S’il le souhaite, le client peut également demander à ce que le montant lui soit remboursé. Quel que soit le choix du client, l’entreprise doit le refléter dans ses registres comptables, afin de s’assurer qu’elle dispose d’un enregistrement précis de la transaction.

Le traitement d’une note de crédit dépend de la situation et du souhait du client. Prenons un exemple : si la note de crédit concerne un produit que le client ne souhaite finalement plus acheter, elle peut alors être utilisée sous la forme d’un avoir sur ses achats futurs. S’il le souhaite, le client peut également demander à ce que le montant lui soit remboursé. Quel que soit le choix du client, l’entreprise doit le refléter dans ses registres comptables, afin de s’assurer qu’elle dispose d’un enregistrement précis de la transaction.

Le traitement d’une note de crédit dépend de la situation et du souhait du client. Prenons un exemple : si la note de crédit concerne un produit que le client ne souhaite finalement plus acheter, elle peut alors être utilisée sous la forme d’un avoir sur ses achats futurs. S’il le souhaite, le client peut également demander à ce que le montant lui soit remboursé. Quel que soit le choix du client, l’entreprise doit le refléter dans ses registres comptables, afin de s’assurer qu’elle dispose d’un enregistrement précis de la transaction.

Pourquoi utiliser Mollie pour vos besoins en matière de comptabilité ?

Qu’il s’agisse d’émettre des factures ou d’ajouter de nouvelles options de paiement sur votre site Web, Mollie vous permet d’ des solutions de gestion comptable en toute simplicité. Nous aidons les entreprises à offrir une expérience de paiement fluide et simple à leurs clients sur leur site Web. Pour en savoir plus, contactez nous dès aujourd’hui.

Qu’il s’agisse d’émettre des factures ou d’ajouter de nouvelles options de paiement sur votre site Web, Mollie vous permet d’ des solutions de gestion comptable en toute simplicité. Nous aidons les entreprises à offrir une expérience de paiement fluide et simple à leurs clients sur leur site Web. Pour en savoir plus, contactez nous dès aujourd’hui.

Qu’il s’agisse d’émettre des factures ou d’ajouter de nouvelles options de paiement sur votre site Web, Mollie vous permet d’ des solutions de gestion comptable en toute simplicité. Nous aidons les entreprises à offrir une expérience de paiement fluide et simple à leurs clients sur leur site Web. Pour en savoir plus, contactez nous dès aujourd’hui.

Qu’il s’agisse d’émettre des factures ou d’ajouter de nouvelles options de paiement sur votre site Web, Mollie vous permet d’ des solutions de gestion comptable en toute simplicité. Nous aidons les entreprises à offrir une expérience de paiement fluide et simple à leurs clients sur leur site Web. Pour en savoir plus, contactez nous dès aujourd’hui.

Restez à jour

Ne manquez jamais une mise à jour. Recevez des mises à jour de produits, des actualités et des témoignages clients directement dans votre boîte de réception.

Connectez chaque paiement. Améliorez chaque aspect de votre entreprise.

Ne manquez jamais une mise à jour. Recevez des mises à jour de produits, des actualités et des témoignages clients directement dans votre boîte de réception.

Form fields
MolliePerspectivesQu'est-ce qu'une note de crédit ?
MolliePerspectivesQu'est-ce qu'une note de crédit ?