Optimisation du Taux de Conversion dans Divers Secteurs E-commerce

Optimisation du Taux de Conversion dans Divers Secteurs E-commerce

Optimisation du Taux de Conversion dans Divers Secteurs E-commerce

Optimisation du Taux de Conversion dans Divers Secteurs E-commerce

Les tests A/B permettent d'augmenter les taux de conversion en e-commerce. Mais que tester en premier ? Découvrez quelques conseils en matière de tests A/B.

Les tests A/B permettent d'augmenter les taux de conversion en e-commerce. Mais que tester en premier ? Découvrez quelques conseils en matière de tests A/B.

Conversion

10 mars 2021

Nick Knuppe

Head of product marketing

Les tests A/B peuvent aider à augmenter le taux de conversion de votre entreprise d'e-commerce. Mais comment fonctionnent les tests A/B et où devriez-vous commencer les tests ? Ce guide vous montre les tenants et les aboutissants des tests A/B, y compris un aperçu de certaines erreurs courantes et un résumé sur quels tests A/B sont les plus bénéfiques pour votre boutique en ligne.

Les tests A/B peuvent aider à augmenter le taux de conversion de votre entreprise d'e-commerce. Mais comment fonctionnent les tests A/B et où devriez-vous commencer les tests ? Ce guide vous montre les tenants et les aboutissants des tests A/B, y compris un aperçu de certaines erreurs courantes et un résumé sur quels tests A/B sont les plus bénéfiques pour votre boutique en ligne.

Les tests A/B peuvent aider à augmenter le taux de conversion de votre entreprise d'e-commerce. Mais comment fonctionnent les tests A/B et où devriez-vous commencer les tests ? Ce guide vous montre les tenants et les aboutissants des tests A/B, y compris un aperçu de certaines erreurs courantes et un résumé sur quels tests A/B sont les plus bénéfiques pour votre boutique en ligne.

Les tests A/B peuvent aider à augmenter le taux de conversion de votre entreprise d'e-commerce. Mais comment fonctionnent les tests A/B et où devriez-vous commencer les tests ? Ce guide vous montre les tenants et les aboutissants des tests A/B, y compris un aperçu de certaines erreurs courantes et un résumé sur quels tests A/B sont les plus bénéfiques pour votre boutique en ligne.

Qu'est-ce que le test A/B ?

Les tests A/B sont un outil permettant de découvrir comment votre site web, boutique en ligne ou autres canaux en ligne peuvent séduire au mieux vos clients potentiels. Lors d'un test A/B, vous testez simultanément deux versions différentes d'une même page pour voir comment les variations dans les caractéristiques de conception influencent le comportement de vos clients. Cela peut inclure des différences au niveau :

  • des couleurs

  • de l'emplacement des boutons d'appel à l'action (CTA) à l'écran

  • de la taille du texte

  • du ton de la voix

  • de la navigation sur la page

Vous présentez les deux versions (A et B) à différents groupes d'utilisateurs. Par la suite, vous analysez le comportement des utilisateurs sur chaque version du site. Sur la base de nombreux critères, tels que le temps de vue ou le taux de rebond, vous pouvez déterminer quelle version est la mieux adaptée pour atteindre vos objectifs commerciaux.

Les tests A/B sont un outil permettant de découvrir comment votre site web, boutique en ligne ou autres canaux en ligne peuvent séduire au mieux vos clients potentiels. Lors d'un test A/B, vous testez simultanément deux versions différentes d'une même page pour voir comment les variations dans les caractéristiques de conception influencent le comportement de vos clients. Cela peut inclure des différences au niveau :

  • des couleurs

  • de l'emplacement des boutons d'appel à l'action (CTA) à l'écran

  • de la taille du texte

  • du ton de la voix

  • de la navigation sur la page

Vous présentez les deux versions (A et B) à différents groupes d'utilisateurs. Par la suite, vous analysez le comportement des utilisateurs sur chaque version du site. Sur la base de nombreux critères, tels que le temps de vue ou le taux de rebond, vous pouvez déterminer quelle version est la mieux adaptée pour atteindre vos objectifs commerciaux.

Les tests A/B sont un outil permettant de découvrir comment votre site web, boutique en ligne ou autres canaux en ligne peuvent séduire au mieux vos clients potentiels. Lors d'un test A/B, vous testez simultanément deux versions différentes d'une même page pour voir comment les variations dans les caractéristiques de conception influencent le comportement de vos clients. Cela peut inclure des différences au niveau :

  • des couleurs

  • de l'emplacement des boutons d'appel à l'action (CTA) à l'écran

  • de la taille du texte

  • du ton de la voix

  • de la navigation sur la page

Vous présentez les deux versions (A et B) à différents groupes d'utilisateurs. Par la suite, vous analysez le comportement des utilisateurs sur chaque version du site. Sur la base de nombreux critères, tels que le temps de vue ou le taux de rebond, vous pouvez déterminer quelle version est la mieux adaptée pour atteindre vos objectifs commerciaux.

Les tests A/B sont un outil permettant de découvrir comment votre site web, boutique en ligne ou autres canaux en ligne peuvent séduire au mieux vos clients potentiels. Lors d'un test A/B, vous testez simultanément deux versions différentes d'une même page pour voir comment les variations dans les caractéristiques de conception influencent le comportement de vos clients. Cela peut inclure des différences au niveau :

  • des couleurs

  • de l'emplacement des boutons d'appel à l'action (CTA) à l'écran

  • de la taille du texte

  • du ton de la voix

  • de la navigation sur la page

Vous présentez les deux versions (A et B) à différents groupes d'utilisateurs. Par la suite, vous analysez le comportement des utilisateurs sur chaque version du site. Sur la base de nombreux critères, tels que le temps de vue ou le taux de rebond, vous pouvez déterminer quelle version est la mieux adaptée pour atteindre vos objectifs commerciaux.

Pourquoi les tests A/B sont-ils importants dans le e-commerce ?

Les tests A/B (également connus sous le nom de tests fractionnés) sont un outil courant utilisé dans le marketing en ligne. Ils offrent aux entreprises la possibilité de tester différentes versions de leur newsletter, de leurs publicités sur les réseaux sociaux ou de leurs annonces Google. Les tests A/B sont tout aussi importants dans l'e-commerce. En utilisant les bons tests, vous pouvez rapidement améliorer le taux de conversion de votre boutique en ligne et augmenter les ventes.

Test A/B : Un exemple de l'e-commerce

Les entreprises parviennent à un taux de conversion élevé en transformant plus de clients potentiels en clients payants réels. Cela prend souvent plus que de simplement avoir de bons produits et offrir une information extensive. La conception de votre site et les boutons CTA sont tout aussi importants pour encourager les visiteurs à effectuer un achat. La taille, la couleur et la position des boutons CTA peuvent tous influencer si les clients potentiels cliquent dessus. Les tests A/B sont un moyen idéal de déterminer ce qui fonctionne le mieux. Ils vous aident à répondre à de nombreuses questions différentes sur la disposition de votre boutique en ligne, telles que celles-ci :

  • Les conceptions des en-têtes et des images sont-elles assez attrayantes ?

  • Le texte dans le fil d'Ariane est-il facile à lire (une taille de police, une longueur, etc. adéquates) ?

  • Vos clients préfèrent-ils passer des commandes en utilisant un checkout sur une page ou un checkout sur plusieurs pages ? 

  • Tous les coûts sont-ils immédiatement visibles, ou les clients potentiels abandonnent-ils le processus de checkout parce que les coûts de livraison sont cachés et n'apparaissent que plus tard dans le processus ?

Voici tous des scénarios parfaits pour l'utilisation de tests A/B, qui vous permettent de tester et d'optimiser continuellement les changements que vous apportez à votre boutique en ligne. La version qui entraîne des ventes plus fortes est le bon choix pour votre magasin.

Les tests A/B (également connus sous le nom de tests fractionnés) sont un outil courant utilisé dans le marketing en ligne. Ils offrent aux entreprises la possibilité de tester différentes versions de leur newsletter, de leurs publicités sur les réseaux sociaux ou de leurs annonces Google. Les tests A/B sont tout aussi importants dans l'e-commerce. En utilisant les bons tests, vous pouvez rapidement améliorer le taux de conversion de votre boutique en ligne et augmenter les ventes.

Test A/B : Un exemple de l'e-commerce

Les entreprises parviennent à un taux de conversion élevé en transformant plus de clients potentiels en clients payants réels. Cela prend souvent plus que de simplement avoir de bons produits et offrir une information extensive. La conception de votre site et les boutons CTA sont tout aussi importants pour encourager les visiteurs à effectuer un achat. La taille, la couleur et la position des boutons CTA peuvent tous influencer si les clients potentiels cliquent dessus. Les tests A/B sont un moyen idéal de déterminer ce qui fonctionne le mieux. Ils vous aident à répondre à de nombreuses questions différentes sur la disposition de votre boutique en ligne, telles que celles-ci :

  • Les conceptions des en-têtes et des images sont-elles assez attrayantes ?

  • Le texte dans le fil d'Ariane est-il facile à lire (une taille de police, une longueur, etc. adéquates) ?

  • Vos clients préfèrent-ils passer des commandes en utilisant un checkout sur une page ou un checkout sur plusieurs pages ? 

  • Tous les coûts sont-ils immédiatement visibles, ou les clients potentiels abandonnent-ils le processus de checkout parce que les coûts de livraison sont cachés et n'apparaissent que plus tard dans le processus ?

Voici tous des scénarios parfaits pour l'utilisation de tests A/B, qui vous permettent de tester et d'optimiser continuellement les changements que vous apportez à votre boutique en ligne. La version qui entraîne des ventes plus fortes est le bon choix pour votre magasin.

Les tests A/B (également connus sous le nom de tests fractionnés) sont un outil courant utilisé dans le marketing en ligne. Ils offrent aux entreprises la possibilité de tester différentes versions de leur newsletter, de leurs publicités sur les réseaux sociaux ou de leurs annonces Google. Les tests A/B sont tout aussi importants dans l'e-commerce. En utilisant les bons tests, vous pouvez rapidement améliorer le taux de conversion de votre boutique en ligne et augmenter les ventes.

Test A/B : Un exemple de l'e-commerce

Les entreprises parviennent à un taux de conversion élevé en transformant plus de clients potentiels en clients payants réels. Cela prend souvent plus que de simplement avoir de bons produits et offrir une information extensive. La conception de votre site et les boutons CTA sont tout aussi importants pour encourager les visiteurs à effectuer un achat. La taille, la couleur et la position des boutons CTA peuvent tous influencer si les clients potentiels cliquent dessus. Les tests A/B sont un moyen idéal de déterminer ce qui fonctionne le mieux. Ils vous aident à répondre à de nombreuses questions différentes sur la disposition de votre boutique en ligne, telles que celles-ci :

  • Les conceptions des en-têtes et des images sont-elles assez attrayantes ?

  • Le texte dans le fil d'Ariane est-il facile à lire (une taille de police, une longueur, etc. adéquates) ?

  • Vos clients préfèrent-ils passer des commandes en utilisant un checkout sur une page ou un checkout sur plusieurs pages ? 

  • Tous les coûts sont-ils immédiatement visibles, ou les clients potentiels abandonnent-ils le processus de checkout parce que les coûts de livraison sont cachés et n'apparaissent que plus tard dans le processus ?

Voici tous des scénarios parfaits pour l'utilisation de tests A/B, qui vous permettent de tester et d'optimiser continuellement les changements que vous apportez à votre boutique en ligne. La version qui entraîne des ventes plus fortes est le bon choix pour votre magasin.

Les tests A/B (également connus sous le nom de tests fractionnés) sont un outil courant utilisé dans le marketing en ligne. Ils offrent aux entreprises la possibilité de tester différentes versions de leur newsletter, de leurs publicités sur les réseaux sociaux ou de leurs annonces Google. Les tests A/B sont tout aussi importants dans l'e-commerce. En utilisant les bons tests, vous pouvez rapidement améliorer le taux de conversion de votre boutique en ligne et augmenter les ventes.

Test A/B : Un exemple de l'e-commerce

Les entreprises parviennent à un taux de conversion élevé en transformant plus de clients potentiels en clients payants réels. Cela prend souvent plus que de simplement avoir de bons produits et offrir une information extensive. La conception de votre site et les boutons CTA sont tout aussi importants pour encourager les visiteurs à effectuer un achat. La taille, la couleur et la position des boutons CTA peuvent tous influencer si les clients potentiels cliquent dessus. Les tests A/B sont un moyen idéal de déterminer ce qui fonctionne le mieux. Ils vous aident à répondre à de nombreuses questions différentes sur la disposition de votre boutique en ligne, telles que celles-ci :

  • Les conceptions des en-têtes et des images sont-elles assez attrayantes ?

  • Le texte dans le fil d'Ariane est-il facile à lire (une taille de police, une longueur, etc. adéquates) ?

  • Vos clients préfèrent-ils passer des commandes en utilisant un checkout sur une page ou un checkout sur plusieurs pages ? 

  • Tous les coûts sont-ils immédiatement visibles, ou les clients potentiels abandonnent-ils le processus de checkout parce que les coûts de livraison sont cachés et n'apparaissent que plus tard dans le processus ?

Voici tous des scénarios parfaits pour l'utilisation de tests A/B, qui vous permettent de tester et d'optimiser continuellement les changements que vous apportez à votre boutique en ligne. La version qui entraîne des ventes plus fortes est le bon choix pour votre magasin.

Tests A/B sur votre boutique en ligne : Comment cela fonctionne-t-il ?

Peu importe le secteur dans lequel vous opérez, améliorer votre taux de conversion est toujours votre priorité principale en tant que détaillant en e-commerce. Voici un guide étape par étape pour réaliser un test A/B réussi afin d'aider à augmenter la conversion sur votre site.

Étape 1 : Collecter des données

Avant de commencer vos tests A/B, effectuez quelques analyses pour identifier les problèmes qui conduisent à un faible taux de conversion. De nombreux outils d'analytique, tels que Google Analytics, vous montrent, par exemple, lorsque un acheteur place des articles dans le panier d'achats mais abandonne ensuite l'achat à un certain point. Il est essentiel de se mettre à la place de votre groupe cible et de déterminer ce qui pourrait les dissuader de finaliser la commande. Les cartes de chaleur et les tests d'utilisabilité sont d'autres outils utiles à appliquer à ce stade.

Étape 2 : Définir des priorités et des objectifs

A/B testing on your online shop: How does it work? - Step 2: Set priorities and goals | Mollie


Une fois que vous avez identifié où se situent les obstacles, il est temps de définir des priorités et des objectifs clairs pour vos tests A/B. Il est utile de commencer par formuler quelques hypothèses. Posez-vous des questions comme celles-ci :

  • Quel élément de mon site a la plus grande influence sur la décision de l'acheteur de réaliser un achat ?

  • Si je modifie cet élément, qu'est-ce que je m'attends à ce qu'il se passe ?

Étape 3 : Réaliser le test et analyser les résultats

Pour garantir que les résultats sont clairs et valables, il est courant que le test A/B dure longtemps. En d'autres termes, vous voulez vous assurer que votre test A/B identifie des facteurs qui sont réellement significatifs. Plus le trafic sur votre site est faible, plus vous voudrez que la période de test soit longue. Si votre test révèle une différence claire de performance entre les deux versions du site, cela sert alors de base pour d'autres tests où vous modifiez d'autres éléments. Rappelez-vous que les tests A/B ne se résument pas à changer un seul élément ; il s'agit de modifier plusieurs éléments et de vérifier comment cela affecte la performance. Autrement, vous n'avez aucun moyen de savoir exactement quel élément est le plus décisif pour augmenter votre taux de conversion.

Il est tout à fait possible de tester plusieurs versions alternatives d'un élément en même temps. Cela signifie que vous ne testez pas seulement A et B, mais aussi C, D et ainsi de suite. Une fois que vous déterminez qu'une version présente clairement des performances inférieures aux autres, il est judicieux de désactiver cette version et de diriger le trafic vers les autres pour le reste de la période de test. Utilisez un calculateur de durée de test A/B pour vérifier à l'avance combien de versions vous pouvez exécuter simultanément.

Peu importe le secteur dans lequel vous opérez, améliorer votre taux de conversion est toujours votre priorité principale en tant que détaillant en e-commerce. Voici un guide étape par étape pour réaliser un test A/B réussi afin d'aider à augmenter la conversion sur votre site.

Étape 1 : Collecter des données

Avant de commencer vos tests A/B, effectuez quelques analyses pour identifier les problèmes qui conduisent à un faible taux de conversion. De nombreux outils d'analytique, tels que Google Analytics, vous montrent, par exemple, lorsque un acheteur place des articles dans le panier d'achats mais abandonne ensuite l'achat à un certain point. Il est essentiel de se mettre à la place de votre groupe cible et de déterminer ce qui pourrait les dissuader de finaliser la commande. Les cartes de chaleur et les tests d'utilisabilité sont d'autres outils utiles à appliquer à ce stade.

Étape 2 : Définir des priorités et des objectifs

A/B testing on your online shop: How does it work? - Step 2: Set priorities and goals | Mollie


Une fois que vous avez identifié où se situent les obstacles, il est temps de définir des priorités et des objectifs clairs pour vos tests A/B. Il est utile de commencer par formuler quelques hypothèses. Posez-vous des questions comme celles-ci :

  • Quel élément de mon site a la plus grande influence sur la décision de l'acheteur de réaliser un achat ?

  • Si je modifie cet élément, qu'est-ce que je m'attends à ce qu'il se passe ?

Étape 3 : Réaliser le test et analyser les résultats

Pour garantir que les résultats sont clairs et valables, il est courant que le test A/B dure longtemps. En d'autres termes, vous voulez vous assurer que votre test A/B identifie des facteurs qui sont réellement significatifs. Plus le trafic sur votre site est faible, plus vous voudrez que la période de test soit longue. Si votre test révèle une différence claire de performance entre les deux versions du site, cela sert alors de base pour d'autres tests où vous modifiez d'autres éléments. Rappelez-vous que les tests A/B ne se résument pas à changer un seul élément ; il s'agit de modifier plusieurs éléments et de vérifier comment cela affecte la performance. Autrement, vous n'avez aucun moyen de savoir exactement quel élément est le plus décisif pour augmenter votre taux de conversion.

Il est tout à fait possible de tester plusieurs versions alternatives d'un élément en même temps. Cela signifie que vous ne testez pas seulement A et B, mais aussi C, D et ainsi de suite. Une fois que vous déterminez qu'une version présente clairement des performances inférieures aux autres, il est judicieux de désactiver cette version et de diriger le trafic vers les autres pour le reste de la période de test. Utilisez un calculateur de durée de test A/B pour vérifier à l'avance combien de versions vous pouvez exécuter simultanément.

Peu importe le secteur dans lequel vous opérez, améliorer votre taux de conversion est toujours votre priorité principale en tant que détaillant en e-commerce. Voici un guide étape par étape pour réaliser un test A/B réussi afin d'aider à augmenter la conversion sur votre site.

Étape 1 : Collecter des données

Avant de commencer vos tests A/B, effectuez quelques analyses pour identifier les problèmes qui conduisent à un faible taux de conversion. De nombreux outils d'analytique, tels que Google Analytics, vous montrent, par exemple, lorsque un acheteur place des articles dans le panier d'achats mais abandonne ensuite l'achat à un certain point. Il est essentiel de se mettre à la place de votre groupe cible et de déterminer ce qui pourrait les dissuader de finaliser la commande. Les cartes de chaleur et les tests d'utilisabilité sont d'autres outils utiles à appliquer à ce stade.

Étape 2 : Définir des priorités et des objectifs

A/B testing on your online shop: How does it work? - Step 2: Set priorities and goals | Mollie


Une fois que vous avez identifié où se situent les obstacles, il est temps de définir des priorités et des objectifs clairs pour vos tests A/B. Il est utile de commencer par formuler quelques hypothèses. Posez-vous des questions comme celles-ci :

  • Quel élément de mon site a la plus grande influence sur la décision de l'acheteur de réaliser un achat ?

  • Si je modifie cet élément, qu'est-ce que je m'attends à ce qu'il se passe ?

Étape 3 : Réaliser le test et analyser les résultats

Pour garantir que les résultats sont clairs et valables, il est courant que le test A/B dure longtemps. En d'autres termes, vous voulez vous assurer que votre test A/B identifie des facteurs qui sont réellement significatifs. Plus le trafic sur votre site est faible, plus vous voudrez que la période de test soit longue. Si votre test révèle une différence claire de performance entre les deux versions du site, cela sert alors de base pour d'autres tests où vous modifiez d'autres éléments. Rappelez-vous que les tests A/B ne se résument pas à changer un seul élément ; il s'agit de modifier plusieurs éléments et de vérifier comment cela affecte la performance. Autrement, vous n'avez aucun moyen de savoir exactement quel élément est le plus décisif pour augmenter votre taux de conversion.

Il est tout à fait possible de tester plusieurs versions alternatives d'un élément en même temps. Cela signifie que vous ne testez pas seulement A et B, mais aussi C, D et ainsi de suite. Une fois que vous déterminez qu'une version présente clairement des performances inférieures aux autres, il est judicieux de désactiver cette version et de diriger le trafic vers les autres pour le reste de la période de test. Utilisez un calculateur de durée de test A/B pour vérifier à l'avance combien de versions vous pouvez exécuter simultanément.

Peu importe le secteur dans lequel vous opérez, améliorer votre taux de conversion est toujours votre priorité principale en tant que détaillant en e-commerce. Voici un guide étape par étape pour réaliser un test A/B réussi afin d'aider à augmenter la conversion sur votre site.

Étape 1 : Collecter des données

Avant de commencer vos tests A/B, effectuez quelques analyses pour identifier les problèmes qui conduisent à un faible taux de conversion. De nombreux outils d'analytique, tels que Google Analytics, vous montrent, par exemple, lorsque un acheteur place des articles dans le panier d'achats mais abandonne ensuite l'achat à un certain point. Il est essentiel de se mettre à la place de votre groupe cible et de déterminer ce qui pourrait les dissuader de finaliser la commande. Les cartes de chaleur et les tests d'utilisabilité sont d'autres outils utiles à appliquer à ce stade.

Étape 2 : Définir des priorités et des objectifs

A/B testing on your online shop: How does it work? - Step 2: Set priorities and goals | Mollie


Une fois que vous avez identifié où se situent les obstacles, il est temps de définir des priorités et des objectifs clairs pour vos tests A/B. Il est utile de commencer par formuler quelques hypothèses. Posez-vous des questions comme celles-ci :

  • Quel élément de mon site a la plus grande influence sur la décision de l'acheteur de réaliser un achat ?

  • Si je modifie cet élément, qu'est-ce que je m'attends à ce qu'il se passe ?

Étape 3 : Réaliser le test et analyser les résultats

Pour garantir que les résultats sont clairs et valables, il est courant que le test A/B dure longtemps. En d'autres termes, vous voulez vous assurer que votre test A/B identifie des facteurs qui sont réellement significatifs. Plus le trafic sur votre site est faible, plus vous voudrez que la période de test soit longue. Si votre test révèle une différence claire de performance entre les deux versions du site, cela sert alors de base pour d'autres tests où vous modifiez d'autres éléments. Rappelez-vous que les tests A/B ne se résument pas à changer un seul élément ; il s'agit de modifier plusieurs éléments et de vérifier comment cela affecte la performance. Autrement, vous n'avez aucun moyen de savoir exactement quel élément est le plus décisif pour augmenter votre taux de conversion.

Il est tout à fait possible de tester plusieurs versions alternatives d'un élément en même temps. Cela signifie que vous ne testez pas seulement A et B, mais aussi C, D et ainsi de suite. Une fois que vous déterminez qu'une version présente clairement des performances inférieures aux autres, il est judicieux de désactiver cette version et de diriger le trafic vers les autres pour le reste de la période de test. Utilisez un calculateur de durée de test A/B pour vérifier à l'avance combien de versions vous pouvez exécuter simultanément.

Conseils pour les tests A/B pour les boutiques en ligne : Par où commencer ?

Il n’existe pas de règle qui stipule quel élément de votre boutique en ligne doit être testé en premier. Chaque e-commerçant doit d’abord analyser son site afin de déterminer les éléments avec le plus grand potentiel d’optimisation. En général, il est conseillé d’effectuer des tests A/B pour les éléments suivants, tous connus pour leur impact notable sur la conversion :

  • Titres : plutôt courts et directs, ou longs et détaillés.

  • Images : taille, emplacement, style, nombre, arrière-plan ou galerie.

  • Arguments de vente : description neutre des caractéristiques du produit ou mise en avant des principaux avantages.

  • Prix : promotions apparentes, dates de vente et frais d’expédition.

  • Paiement : choix de moyens de paiement, durée du processus de paiement.

  • Formulaires : emplacement, terminologie, conception, champs facultatifs, ordre des champs.

Si vos observations vous poussent à examiner plusieurs changements à la fois, les conseils suivants vous aideront à mettre en place vos premiers tests A/B.

Éléments récurrents sur votre site

Sur chaque site internet, des éléments sont présents sur quasi toutes les pages, comme ceux-ci :

Le tableau ci-dessous vous présente quelques options de test A/B utilisables sur votre boutique en ligne (faites défiler vers la droite pour voir le tableau complet) :

Page d’accueil

La page d’accueil est généralement la première page de votre site ouverte par les utilisateurs. Pour que le parcours du client ne s’arrête pas là, il est important qu’il se sente immédiatement bien accueilli.

  • Il doit être sûr d’être au bon endroit sur votre site.

  • Il doit se sentir encouragé à consulter d’autres pages de votre site.

Vous pouvez augmenter le temps par page en ajoutant des visuels, comme des photos, des graphiques ou des offres spéciales. Effectuer des tests A/B sur votre page d’accueil vous permet de déterminer quelles images ont le meilleur impact sur vos cibles. Une technique consiste à captiver l’attention grâce au regard : les visiteurs de votre site vont naturellement regarder dans la même direction que les personnes sur les photos. Cela vous permet d’attirer l’attention du visiteur sur les éléments importants de votre page.

Conseils en matière de tests A/B pour l'e-commerce : par où commencer ? - Page d'accueil | Mollie

Page catégorie

Une page catégorie sur une boutique en ligne donne un aperçu des types de produits proposés. Une fois dessus, vos clients peuvent filtrer et classer les produits comme ils le souhaitent. L’A/B testing vous permet de vérifier si vos cibles ont des préférences particulières quant à la manière dont vous répertoriez vos produits. Par exemple, préfèrent-ils consulter les produits dans une grille à trois ou à cinq colonnes ?

De manière générale, laissez vos visiteurs classer les produits selon des ordres variés :

  • Les plus récents en tête

  • Les meilleures ventes en tête

  • Le prix le plus bas ou le plus haut en tête

« L’effet d’ancrage » est la difficulté à se départir d’une première impression. Pour vous, cela se traduit par l’influence du premier prix vu sur votre site par vos visiteurs. Vos clients potentiels compareront instinctivement ce premier prix observé à tous ceux qui suivront. Optez donc pour un premier article visible qui ait un prix relativement élevé (en utilisant par exemple « meilleur résultat » ou « recommandé » comme paramètre par défaut pour le tri des articles). L’A/B testing révèle comment divers facteurs influencent la conversion sur votre boutique en ligne.

  1. Si vos clients tombent d'abord sur un prix élevé et remarquent par la suite que les autres produits sont moins chers, ils considéreront ces derniers comme bon marché, ce qui les incitera davantage à passer commande.

  2. Attention toutefois, dans certains secteurs le fait d'afficher un prix élevé au début du parcours client peut avoir l'effet inverse et faire fuir les clients potentiels, ce qui se traduira par un taux de rebond élevé.

Page produit

La page produit contient toutes les informations importantes sur ce dernier :

  • Nom du produit

  • Images ou visuels

  • Description (fonctionnalités, matériaux, etc.)

  • Prix

L’objectif de la page produit est d’inciter vos clients à effectuer l’achat. Ce tableau montre comment améliorer vos pages produit à l’aide des tests A/B :

Checkout

Si un visiteur arrive à la page passage en caisse, il n’est plus qu’à quelques clics de passer commande. Pour éviter qu’il ne quitte votre boutique, utilisez un test A/B pour vous assurer que votre passage en caisse est aussi simple que possible. Voici quelques points à considérer pour un test A/B :

  • Code promo : Le champ qui permet d’entrer un code promo en caisse est plus ou moins visible selon les boutiques. Si les utilisateurs doivent le chercher trop longtemps, ils risquent de perdre patience et de quitter votre site. À l’inverse, si un utilisateur voit un champ de code promo trop en évidence, il peut être tenté de quitter votre site pour rechercher un code de réduction. S’il ne trouve aucun code, il risque de ne pas revenir.

  • Confiance : Si un client potentiel perd confiance en votre boutique en ligne au cours du passage en caisse, il s’en ira très certainement sans avoir effectué d’achat. C’est pourquoi il est important d’inclure des éléments qui renforcent la confiance, tels que des sceaux de certification, la transparence des frais d’expédition et une politique des retours claire. Vous pouvez utiliser un test A/B pour déterminer la taille, l’emplacement et l’ordre idéals pour fournir ces informations.

  • Formulaires : Vous pouvez tester les formulaires de paiement pour vous assurer de leur convivialité et de leur concision. Un formulaire trop long ou qui réclame des informations complexes peut frustrer votre utilisateur et le faire fuir. Tâchez de découvrir si un formulaire d’une page est plus efficace qu’un de plusieurs pages, ou si vos clients apprécient le remplissage automatique des données.

Conseils en matière de tests A/B pour l'e-commerce : par où commencer ? - Passage en caisse | Mollie

Il n’existe pas de règle qui stipule quel élément de votre boutique en ligne doit être testé en premier. Chaque e-commerçant doit d’abord analyser son site afin de déterminer les éléments avec le plus grand potentiel d’optimisation. En général, il est conseillé d’effectuer des tests A/B pour les éléments suivants, tous connus pour leur impact notable sur la conversion :

  • Titres : plutôt courts et directs, ou longs et détaillés.

  • Images : taille, emplacement, style, nombre, arrière-plan ou galerie.

  • Arguments de vente : description neutre des caractéristiques du produit ou mise en avant des principaux avantages.

  • Prix : promotions apparentes, dates de vente et frais d’expédition.

  • Paiement : choix de moyens de paiement, durée du processus de paiement.

  • Formulaires : emplacement, terminologie, conception, champs facultatifs, ordre des champs.

Si vos observations vous poussent à examiner plusieurs changements à la fois, les conseils suivants vous aideront à mettre en place vos premiers tests A/B.

Éléments récurrents sur votre site

Sur chaque site internet, des éléments sont présents sur quasi toutes les pages, comme ceux-ci :

Le tableau ci-dessous vous présente quelques options de test A/B utilisables sur votre boutique en ligne (faites défiler vers la droite pour voir le tableau complet) :

Page d’accueil

La page d’accueil est généralement la première page de votre site ouverte par les utilisateurs. Pour que le parcours du client ne s’arrête pas là, il est important qu’il se sente immédiatement bien accueilli.

  • Il doit être sûr d’être au bon endroit sur votre site.

  • Il doit se sentir encouragé à consulter d’autres pages de votre site.

Vous pouvez augmenter le temps par page en ajoutant des visuels, comme des photos, des graphiques ou des offres spéciales. Effectuer des tests A/B sur votre page d’accueil vous permet de déterminer quelles images ont le meilleur impact sur vos cibles. Une technique consiste à captiver l’attention grâce au regard : les visiteurs de votre site vont naturellement regarder dans la même direction que les personnes sur les photos. Cela vous permet d’attirer l’attention du visiteur sur les éléments importants de votre page.

Conseils en matière de tests A/B pour l'e-commerce : par où commencer ? - Page d'accueil | Mollie

Page catégorie

Une page catégorie sur une boutique en ligne donne un aperçu des types de produits proposés. Une fois dessus, vos clients peuvent filtrer et classer les produits comme ils le souhaitent. L’A/B testing vous permet de vérifier si vos cibles ont des préférences particulières quant à la manière dont vous répertoriez vos produits. Par exemple, préfèrent-ils consulter les produits dans une grille à trois ou à cinq colonnes ?

De manière générale, laissez vos visiteurs classer les produits selon des ordres variés :

  • Les plus récents en tête

  • Les meilleures ventes en tête

  • Le prix le plus bas ou le plus haut en tête

« L’effet d’ancrage » est la difficulté à se départir d’une première impression. Pour vous, cela se traduit par l’influence du premier prix vu sur votre site par vos visiteurs. Vos clients potentiels compareront instinctivement ce premier prix observé à tous ceux qui suivront. Optez donc pour un premier article visible qui ait un prix relativement élevé (en utilisant par exemple « meilleur résultat » ou « recommandé » comme paramètre par défaut pour le tri des articles). L’A/B testing révèle comment divers facteurs influencent la conversion sur votre boutique en ligne.

  1. Si vos clients tombent d'abord sur un prix élevé et remarquent par la suite que les autres produits sont moins chers, ils considéreront ces derniers comme bon marché, ce qui les incitera davantage à passer commande.

  2. Attention toutefois, dans certains secteurs le fait d'afficher un prix élevé au début du parcours client peut avoir l'effet inverse et faire fuir les clients potentiels, ce qui se traduira par un taux de rebond élevé.

Page produit

La page produit contient toutes les informations importantes sur ce dernier :

  • Nom du produit

  • Images ou visuels

  • Description (fonctionnalités, matériaux, etc.)

  • Prix

L’objectif de la page produit est d’inciter vos clients à effectuer l’achat. Ce tableau montre comment améliorer vos pages produit à l’aide des tests A/B :

Checkout

Si un visiteur arrive à la page passage en caisse, il n’est plus qu’à quelques clics de passer commande. Pour éviter qu’il ne quitte votre boutique, utilisez un test A/B pour vous assurer que votre passage en caisse est aussi simple que possible. Voici quelques points à considérer pour un test A/B :

  • Code promo : Le champ qui permet d’entrer un code promo en caisse est plus ou moins visible selon les boutiques. Si les utilisateurs doivent le chercher trop longtemps, ils risquent de perdre patience et de quitter votre site. À l’inverse, si un utilisateur voit un champ de code promo trop en évidence, il peut être tenté de quitter votre site pour rechercher un code de réduction. S’il ne trouve aucun code, il risque de ne pas revenir.

  • Confiance : Si un client potentiel perd confiance en votre boutique en ligne au cours du passage en caisse, il s’en ira très certainement sans avoir effectué d’achat. C’est pourquoi il est important d’inclure des éléments qui renforcent la confiance, tels que des sceaux de certification, la transparence des frais d’expédition et une politique des retours claire. Vous pouvez utiliser un test A/B pour déterminer la taille, l’emplacement et l’ordre idéals pour fournir ces informations.

  • Formulaires : Vous pouvez tester les formulaires de paiement pour vous assurer de leur convivialité et de leur concision. Un formulaire trop long ou qui réclame des informations complexes peut frustrer votre utilisateur et le faire fuir. Tâchez de découvrir si un formulaire d’une page est plus efficace qu’un de plusieurs pages, ou si vos clients apprécient le remplissage automatique des données.

Conseils en matière de tests A/B pour l'e-commerce : par où commencer ? - Passage en caisse | Mollie

Il n’existe pas de règle qui stipule quel élément de votre boutique en ligne doit être testé en premier. Chaque e-commerçant doit d’abord analyser son site afin de déterminer les éléments avec le plus grand potentiel d’optimisation. En général, il est conseillé d’effectuer des tests A/B pour les éléments suivants, tous connus pour leur impact notable sur la conversion :

  • Titres : plutôt courts et directs, ou longs et détaillés.

  • Images : taille, emplacement, style, nombre, arrière-plan ou galerie.

  • Arguments de vente : description neutre des caractéristiques du produit ou mise en avant des principaux avantages.

  • Prix : promotions apparentes, dates de vente et frais d’expédition.

  • Paiement : choix de moyens de paiement, durée du processus de paiement.

  • Formulaires : emplacement, terminologie, conception, champs facultatifs, ordre des champs.

Si vos observations vous poussent à examiner plusieurs changements à la fois, les conseils suivants vous aideront à mettre en place vos premiers tests A/B.

Éléments récurrents sur votre site

Sur chaque site internet, des éléments sont présents sur quasi toutes les pages, comme ceux-ci :

Le tableau ci-dessous vous présente quelques options de test A/B utilisables sur votre boutique en ligne (faites défiler vers la droite pour voir le tableau complet) :

Page d’accueil

La page d’accueil est généralement la première page de votre site ouverte par les utilisateurs. Pour que le parcours du client ne s’arrête pas là, il est important qu’il se sente immédiatement bien accueilli.

  • Il doit être sûr d’être au bon endroit sur votre site.

  • Il doit se sentir encouragé à consulter d’autres pages de votre site.

Vous pouvez augmenter le temps par page en ajoutant des visuels, comme des photos, des graphiques ou des offres spéciales. Effectuer des tests A/B sur votre page d’accueil vous permet de déterminer quelles images ont le meilleur impact sur vos cibles. Une technique consiste à captiver l’attention grâce au regard : les visiteurs de votre site vont naturellement regarder dans la même direction que les personnes sur les photos. Cela vous permet d’attirer l’attention du visiteur sur les éléments importants de votre page.

Conseils en matière de tests A/B pour l'e-commerce : par où commencer ? - Page d'accueil | Mollie

Page catégorie

Une page catégorie sur une boutique en ligne donne un aperçu des types de produits proposés. Une fois dessus, vos clients peuvent filtrer et classer les produits comme ils le souhaitent. L’A/B testing vous permet de vérifier si vos cibles ont des préférences particulières quant à la manière dont vous répertoriez vos produits. Par exemple, préfèrent-ils consulter les produits dans une grille à trois ou à cinq colonnes ?

De manière générale, laissez vos visiteurs classer les produits selon des ordres variés :

  • Les plus récents en tête

  • Les meilleures ventes en tête

  • Le prix le plus bas ou le plus haut en tête

« L’effet d’ancrage » est la difficulté à se départir d’une première impression. Pour vous, cela se traduit par l’influence du premier prix vu sur votre site par vos visiteurs. Vos clients potentiels compareront instinctivement ce premier prix observé à tous ceux qui suivront. Optez donc pour un premier article visible qui ait un prix relativement élevé (en utilisant par exemple « meilleur résultat » ou « recommandé » comme paramètre par défaut pour le tri des articles). L’A/B testing révèle comment divers facteurs influencent la conversion sur votre boutique en ligne.

  1. Si vos clients tombent d'abord sur un prix élevé et remarquent par la suite que les autres produits sont moins chers, ils considéreront ces derniers comme bon marché, ce qui les incitera davantage à passer commande.

  2. Attention toutefois, dans certains secteurs le fait d'afficher un prix élevé au début du parcours client peut avoir l'effet inverse et faire fuir les clients potentiels, ce qui se traduira par un taux de rebond élevé.

Page produit

La page produit contient toutes les informations importantes sur ce dernier :

  • Nom du produit

  • Images ou visuels

  • Description (fonctionnalités, matériaux, etc.)

  • Prix

L’objectif de la page produit est d’inciter vos clients à effectuer l’achat. Ce tableau montre comment améliorer vos pages produit à l’aide des tests A/B :

Checkout

Si un visiteur arrive à la page passage en caisse, il n’est plus qu’à quelques clics de passer commande. Pour éviter qu’il ne quitte votre boutique, utilisez un test A/B pour vous assurer que votre passage en caisse est aussi simple que possible. Voici quelques points à considérer pour un test A/B :

  • Code promo : Le champ qui permet d’entrer un code promo en caisse est plus ou moins visible selon les boutiques. Si les utilisateurs doivent le chercher trop longtemps, ils risquent de perdre patience et de quitter votre site. À l’inverse, si un utilisateur voit un champ de code promo trop en évidence, il peut être tenté de quitter votre site pour rechercher un code de réduction. S’il ne trouve aucun code, il risque de ne pas revenir.

  • Confiance : Si un client potentiel perd confiance en votre boutique en ligne au cours du passage en caisse, il s’en ira très certainement sans avoir effectué d’achat. C’est pourquoi il est important d’inclure des éléments qui renforcent la confiance, tels que des sceaux de certification, la transparence des frais d’expédition et une politique des retours claire. Vous pouvez utiliser un test A/B pour déterminer la taille, l’emplacement et l’ordre idéals pour fournir ces informations.

  • Formulaires : Vous pouvez tester les formulaires de paiement pour vous assurer de leur convivialité et de leur concision. Un formulaire trop long ou qui réclame des informations complexes peut frustrer votre utilisateur et le faire fuir. Tâchez de découvrir si un formulaire d’une page est plus efficace qu’un de plusieurs pages, ou si vos clients apprécient le remplissage automatique des données.

Conseils en matière de tests A/B pour l'e-commerce : par où commencer ? - Passage en caisse | Mollie

Il n’existe pas de règle qui stipule quel élément de votre boutique en ligne doit être testé en premier. Chaque e-commerçant doit d’abord analyser son site afin de déterminer les éléments avec le plus grand potentiel d’optimisation. En général, il est conseillé d’effectuer des tests A/B pour les éléments suivants, tous connus pour leur impact notable sur la conversion :

  • Titres : plutôt courts et directs, ou longs et détaillés.

  • Images : taille, emplacement, style, nombre, arrière-plan ou galerie.

  • Arguments de vente : description neutre des caractéristiques du produit ou mise en avant des principaux avantages.

  • Prix : promotions apparentes, dates de vente et frais d’expédition.

  • Paiement : choix de moyens de paiement, durée du processus de paiement.

  • Formulaires : emplacement, terminologie, conception, champs facultatifs, ordre des champs.

Si vos observations vous poussent à examiner plusieurs changements à la fois, les conseils suivants vous aideront à mettre en place vos premiers tests A/B.

Éléments récurrents sur votre site

Sur chaque site internet, des éléments sont présents sur quasi toutes les pages, comme ceux-ci :

Le tableau ci-dessous vous présente quelques options de test A/B utilisables sur votre boutique en ligne (faites défiler vers la droite pour voir le tableau complet) :

Page d’accueil

La page d’accueil est généralement la première page de votre site ouverte par les utilisateurs. Pour que le parcours du client ne s’arrête pas là, il est important qu’il se sente immédiatement bien accueilli.

  • Il doit être sûr d’être au bon endroit sur votre site.

  • Il doit se sentir encouragé à consulter d’autres pages de votre site.

Vous pouvez augmenter le temps par page en ajoutant des visuels, comme des photos, des graphiques ou des offres spéciales. Effectuer des tests A/B sur votre page d’accueil vous permet de déterminer quelles images ont le meilleur impact sur vos cibles. Une technique consiste à captiver l’attention grâce au regard : les visiteurs de votre site vont naturellement regarder dans la même direction que les personnes sur les photos. Cela vous permet d’attirer l’attention du visiteur sur les éléments importants de votre page.

Conseils en matière de tests A/B pour l'e-commerce : par où commencer ? - Page d'accueil | Mollie

Page catégorie

Une page catégorie sur une boutique en ligne donne un aperçu des types de produits proposés. Une fois dessus, vos clients peuvent filtrer et classer les produits comme ils le souhaitent. L’A/B testing vous permet de vérifier si vos cibles ont des préférences particulières quant à la manière dont vous répertoriez vos produits. Par exemple, préfèrent-ils consulter les produits dans une grille à trois ou à cinq colonnes ?

De manière générale, laissez vos visiteurs classer les produits selon des ordres variés :

  • Les plus récents en tête

  • Les meilleures ventes en tête

  • Le prix le plus bas ou le plus haut en tête

« L’effet d’ancrage » est la difficulté à se départir d’une première impression. Pour vous, cela se traduit par l’influence du premier prix vu sur votre site par vos visiteurs. Vos clients potentiels compareront instinctivement ce premier prix observé à tous ceux qui suivront. Optez donc pour un premier article visible qui ait un prix relativement élevé (en utilisant par exemple « meilleur résultat » ou « recommandé » comme paramètre par défaut pour le tri des articles). L’A/B testing révèle comment divers facteurs influencent la conversion sur votre boutique en ligne.

  1. Si vos clients tombent d'abord sur un prix élevé et remarquent par la suite que les autres produits sont moins chers, ils considéreront ces derniers comme bon marché, ce qui les incitera davantage à passer commande.

  2. Attention toutefois, dans certains secteurs le fait d'afficher un prix élevé au début du parcours client peut avoir l'effet inverse et faire fuir les clients potentiels, ce qui se traduira par un taux de rebond élevé.

Page produit

La page produit contient toutes les informations importantes sur ce dernier :

  • Nom du produit

  • Images ou visuels

  • Description (fonctionnalités, matériaux, etc.)

  • Prix

L’objectif de la page produit est d’inciter vos clients à effectuer l’achat. Ce tableau montre comment améliorer vos pages produit à l’aide des tests A/B :

Checkout

Si un visiteur arrive à la page passage en caisse, il n’est plus qu’à quelques clics de passer commande. Pour éviter qu’il ne quitte votre boutique, utilisez un test A/B pour vous assurer que votre passage en caisse est aussi simple que possible. Voici quelques points à considérer pour un test A/B :

  • Code promo : Le champ qui permet d’entrer un code promo en caisse est plus ou moins visible selon les boutiques. Si les utilisateurs doivent le chercher trop longtemps, ils risquent de perdre patience et de quitter votre site. À l’inverse, si un utilisateur voit un champ de code promo trop en évidence, il peut être tenté de quitter votre site pour rechercher un code de réduction. S’il ne trouve aucun code, il risque de ne pas revenir.

  • Confiance : Si un client potentiel perd confiance en votre boutique en ligne au cours du passage en caisse, il s’en ira très certainement sans avoir effectué d’achat. C’est pourquoi il est important d’inclure des éléments qui renforcent la confiance, tels que des sceaux de certification, la transparence des frais d’expédition et une politique des retours claire. Vous pouvez utiliser un test A/B pour déterminer la taille, l’emplacement et l’ordre idéals pour fournir ces informations.

  • Formulaires : Vous pouvez tester les formulaires de paiement pour vous assurer de leur convivialité et de leur concision. Un formulaire trop long ou qui réclame des informations complexes peut frustrer votre utilisateur et le faire fuir. Tâchez de découvrir si un formulaire d’une page est plus efficace qu’un de plusieurs pages, ou si vos clients apprécient le remplissage automatique des données.

Conseils en matière de tests A/B pour l'e-commerce : par où commencer ? - Passage en caisse | Mollie

Quels outils de test A/B sont disponibles ?

Il existe de nombreux outils de test A/B que vous pouvez utiliser pour optimiser le taux de conversion de votre boutique en ligne. Examinons les trois outils les plus courants, ainsi que leurs caractéristiques et coûts :

Il existe de nombreux outils de test A/B que vous pouvez utiliser pour optimiser le taux de conversion de votre boutique en ligne. Examinons les trois outils les plus courants, ainsi que leurs caractéristiques et coûts :

Il existe de nombreux outils de test A/B que vous pouvez utiliser pour optimiser le taux de conversion de votre boutique en ligne. Examinons les trois outils les plus courants, ainsi que leurs caractéristiques et coûts :

Il existe de nombreux outils de test A/B que vous pouvez utiliser pour optimiser le taux de conversion de votre boutique en ligne. Examinons les trois outils les plus courants, ainsi que leurs caractéristiques et coûts :

Ce qu'il ne faut pas faire : 5 erreurs courantes à éviter en matière de tests A/B

Maintenant, regardons les cinq erreurs les plus courantes que vous voudrez éviter lors de la réalisation de tests A/B sur votre boutique en ligne.

Erreur n°1 : Se concentrer uniquement sur le taux de conversion des ventes

Vous devriez faire attention à ne pas juger le succès de votre test A/B simplement en termes de chiffres de vente. Voici quelques autres objectifs qui sont également pertinents lors de l'optimisation des performances globales de votre boutique en ligne :

  • Augmentation du volume de commandes

  • Réduction du taux de rebond

  • Augmentation du trafic

  • Visites au panier d'achats

  • Visites au checkout

  • Taux de revisite plus élevé

  • Durée de consultation des pages plus longue

Cela peut vous aider à identifier d'autres domaines possibles d'optimisation; par exemple, lorsqu'il y a une augmentation disproportionnée entre deux critères différents.

Exemple : Le test A/B entraîne une augmentation de 50 % du nombre de commandes complétées, mais seulement de 30 % du nombre de visites au checkout. Cela pourrait indiquer que votre processus de checkout doit être davantage optimisé pour augmenter le taux de conversion.

Erreur n°2 : Analyser les résultats trop tôt

Si un outil de test A/B révèle que la version A a 75 % de chances d'être plus efficace que la version B, alors la plupart des détaillants en e-commerce supposeront que le test A/B est un succès et que les résultats sont clairs. Cependant, il est important de continuer le test jusqu'à ce qu'il comprenne un nombre adéquat d'utilisateurs, répartis sur une période de temps plus longue. Un nombre comme 75 % n'est significatif que si le test comprend suffisamment de personnes. D'autres facteurs influencent également le comportement des utilisateurs, tels que ceux-ci :

  • Saison de l'année

  • Jour de la semaine

  • Heure de la journée

  • Vacances

  • Événements

Vérifiez si des facteurs comme ceux-ci peuvent influencer les résultats de votre test A/B. En cas de doute, continuez les tests pendant une période plus longue. Pour qu'un résultat de test soit valable, il doit indiquer une probabilité de 90 à 95 % qu'une version soit plus efficace que l'autre. C'est la seule façon d'être sûr qu'il sera utile d'appliquer des changements à l'ensemble de votre site Web.

Erreur n°3 : Optimiser uniquement une page

La conversion est généralement le résultat d'un certain nombre d'interactions qu'un utilisateur a eues avec votre site. En d'autres termes, un utilisateur visite rarement juste une page de produit et décide de faire un achat sans regarder plus loin. Ils naviguent généralement vers d'autres pages, telles que votre page d'accueil, la page de catégorie, les pages de produits, les offres de vente incitative et croisée, le panier d'achats et le checkout. Toutes ces étapes affectent l'expérience globale de votre client potentiel. C'est pourquoi vous ne devriez pas réaliser de tests A/B sur une page, mais plutôt offrir à l'utilisateur une expérience cohérente tout au long de sa visite sur votre site.

Erreur n°4 : Confondre Google avec du contenu double

Il y a deux autres choses à garder à l'esprit pendant vos tests A/B :

  1. définissez la version alternative de votre page de destination sur 'noindex'.

  2. ajoutez la balise canonique au code HTML de la page.

Sinon, Google considérera les versions A et B comme deux pages avec un contenu identique (contenu en double). Au moins l'une des pages sera alors retirée de l'index, ce qui nuit à votre classement SEO. Pour éviter cela, utilisez des éléments de lien canonique dans vos URL.

Erreur n°5 : Considérer les résultats des tests A/B comme permanents

Si une version surpasse une autre pendant les tests A/B, cela ne signifie pas nécessairement qu'elle sera toujours performante six mois plus tard. Rappelez-vous que d'autres facteurs, comme la saisonnalité, influencent également le comportement des utilisateurs. Vous pourriez constater que l'entonnoir de conversion change à nouveau à l'avenir, et il sera alors temps de réévaluer les conclusions passées.

Maintenant, regardons les cinq erreurs les plus courantes que vous voudrez éviter lors de la réalisation de tests A/B sur votre boutique en ligne.

Erreur n°1 : Se concentrer uniquement sur le taux de conversion des ventes

Vous devriez faire attention à ne pas juger le succès de votre test A/B simplement en termes de chiffres de vente. Voici quelques autres objectifs qui sont également pertinents lors de l'optimisation des performances globales de votre boutique en ligne :

  • Augmentation du volume de commandes

  • Réduction du taux de rebond

  • Augmentation du trafic

  • Visites au panier d'achats

  • Visites au checkout

  • Taux de revisite plus élevé

  • Durée de consultation des pages plus longue

Cela peut vous aider à identifier d'autres domaines possibles d'optimisation; par exemple, lorsqu'il y a une augmentation disproportionnée entre deux critères différents.

Exemple : Le test A/B entraîne une augmentation de 50 % du nombre de commandes complétées, mais seulement de 30 % du nombre de visites au checkout. Cela pourrait indiquer que votre processus de checkout doit être davantage optimisé pour augmenter le taux de conversion.

Erreur n°2 : Analyser les résultats trop tôt

Si un outil de test A/B révèle que la version A a 75 % de chances d'être plus efficace que la version B, alors la plupart des détaillants en e-commerce supposeront que le test A/B est un succès et que les résultats sont clairs. Cependant, il est important de continuer le test jusqu'à ce qu'il comprenne un nombre adéquat d'utilisateurs, répartis sur une période de temps plus longue. Un nombre comme 75 % n'est significatif que si le test comprend suffisamment de personnes. D'autres facteurs influencent également le comportement des utilisateurs, tels que ceux-ci :

  • Saison de l'année

  • Jour de la semaine

  • Heure de la journée

  • Vacances

  • Événements

Vérifiez si des facteurs comme ceux-ci peuvent influencer les résultats de votre test A/B. En cas de doute, continuez les tests pendant une période plus longue. Pour qu'un résultat de test soit valable, il doit indiquer une probabilité de 90 à 95 % qu'une version soit plus efficace que l'autre. C'est la seule façon d'être sûr qu'il sera utile d'appliquer des changements à l'ensemble de votre site Web.

Erreur n°3 : Optimiser uniquement une page

La conversion est généralement le résultat d'un certain nombre d'interactions qu'un utilisateur a eues avec votre site. En d'autres termes, un utilisateur visite rarement juste une page de produit et décide de faire un achat sans regarder plus loin. Ils naviguent généralement vers d'autres pages, telles que votre page d'accueil, la page de catégorie, les pages de produits, les offres de vente incitative et croisée, le panier d'achats et le checkout. Toutes ces étapes affectent l'expérience globale de votre client potentiel. C'est pourquoi vous ne devriez pas réaliser de tests A/B sur une page, mais plutôt offrir à l'utilisateur une expérience cohérente tout au long de sa visite sur votre site.

Erreur n°4 : Confondre Google avec du contenu double

Il y a deux autres choses à garder à l'esprit pendant vos tests A/B :

  1. définissez la version alternative de votre page de destination sur 'noindex'.

  2. ajoutez la balise canonique au code HTML de la page.

Sinon, Google considérera les versions A et B comme deux pages avec un contenu identique (contenu en double). Au moins l'une des pages sera alors retirée de l'index, ce qui nuit à votre classement SEO. Pour éviter cela, utilisez des éléments de lien canonique dans vos URL.

Erreur n°5 : Considérer les résultats des tests A/B comme permanents

Si une version surpasse une autre pendant les tests A/B, cela ne signifie pas nécessairement qu'elle sera toujours performante six mois plus tard. Rappelez-vous que d'autres facteurs, comme la saisonnalité, influencent également le comportement des utilisateurs. Vous pourriez constater que l'entonnoir de conversion change à nouveau à l'avenir, et il sera alors temps de réévaluer les conclusions passées.

Maintenant, regardons les cinq erreurs les plus courantes que vous voudrez éviter lors de la réalisation de tests A/B sur votre boutique en ligne.

Erreur n°1 : Se concentrer uniquement sur le taux de conversion des ventes

Vous devriez faire attention à ne pas juger le succès de votre test A/B simplement en termes de chiffres de vente. Voici quelques autres objectifs qui sont également pertinents lors de l'optimisation des performances globales de votre boutique en ligne :

  • Augmentation du volume de commandes

  • Réduction du taux de rebond

  • Augmentation du trafic

  • Visites au panier d'achats

  • Visites au checkout

  • Taux de revisite plus élevé

  • Durée de consultation des pages plus longue

Cela peut vous aider à identifier d'autres domaines possibles d'optimisation; par exemple, lorsqu'il y a une augmentation disproportionnée entre deux critères différents.

Exemple : Le test A/B entraîne une augmentation de 50 % du nombre de commandes complétées, mais seulement de 30 % du nombre de visites au checkout. Cela pourrait indiquer que votre processus de checkout doit être davantage optimisé pour augmenter le taux de conversion.

Erreur n°2 : Analyser les résultats trop tôt

Si un outil de test A/B révèle que la version A a 75 % de chances d'être plus efficace que la version B, alors la plupart des détaillants en e-commerce supposeront que le test A/B est un succès et que les résultats sont clairs. Cependant, il est important de continuer le test jusqu'à ce qu'il comprenne un nombre adéquat d'utilisateurs, répartis sur une période de temps plus longue. Un nombre comme 75 % n'est significatif que si le test comprend suffisamment de personnes. D'autres facteurs influencent également le comportement des utilisateurs, tels que ceux-ci :

  • Saison de l'année

  • Jour de la semaine

  • Heure de la journée

  • Vacances

  • Événements

Vérifiez si des facteurs comme ceux-ci peuvent influencer les résultats de votre test A/B. En cas de doute, continuez les tests pendant une période plus longue. Pour qu'un résultat de test soit valable, il doit indiquer une probabilité de 90 à 95 % qu'une version soit plus efficace que l'autre. C'est la seule façon d'être sûr qu'il sera utile d'appliquer des changements à l'ensemble de votre site Web.

Erreur n°3 : Optimiser uniquement une page

La conversion est généralement le résultat d'un certain nombre d'interactions qu'un utilisateur a eues avec votre site. En d'autres termes, un utilisateur visite rarement juste une page de produit et décide de faire un achat sans regarder plus loin. Ils naviguent généralement vers d'autres pages, telles que votre page d'accueil, la page de catégorie, les pages de produits, les offres de vente incitative et croisée, le panier d'achats et le checkout. Toutes ces étapes affectent l'expérience globale de votre client potentiel. C'est pourquoi vous ne devriez pas réaliser de tests A/B sur une page, mais plutôt offrir à l'utilisateur une expérience cohérente tout au long de sa visite sur votre site.

Erreur n°4 : Confondre Google avec du contenu double

Il y a deux autres choses à garder à l'esprit pendant vos tests A/B :

  1. définissez la version alternative de votre page de destination sur 'noindex'.

  2. ajoutez la balise canonique au code HTML de la page.

Sinon, Google considérera les versions A et B comme deux pages avec un contenu identique (contenu en double). Au moins l'une des pages sera alors retirée de l'index, ce qui nuit à votre classement SEO. Pour éviter cela, utilisez des éléments de lien canonique dans vos URL.

Erreur n°5 : Considérer les résultats des tests A/B comme permanents

Si une version surpasse une autre pendant les tests A/B, cela ne signifie pas nécessairement qu'elle sera toujours performante six mois plus tard. Rappelez-vous que d'autres facteurs, comme la saisonnalité, influencent également le comportement des utilisateurs. Vous pourriez constater que l'entonnoir de conversion change à nouveau à l'avenir, et il sera alors temps de réévaluer les conclusions passées.

Maintenant, regardons les cinq erreurs les plus courantes que vous voudrez éviter lors de la réalisation de tests A/B sur votre boutique en ligne.

Erreur n°1 : Se concentrer uniquement sur le taux de conversion des ventes

Vous devriez faire attention à ne pas juger le succès de votre test A/B simplement en termes de chiffres de vente. Voici quelques autres objectifs qui sont également pertinents lors de l'optimisation des performances globales de votre boutique en ligne :

  • Augmentation du volume de commandes

  • Réduction du taux de rebond

  • Augmentation du trafic

  • Visites au panier d'achats

  • Visites au checkout

  • Taux de revisite plus élevé

  • Durée de consultation des pages plus longue

Cela peut vous aider à identifier d'autres domaines possibles d'optimisation; par exemple, lorsqu'il y a une augmentation disproportionnée entre deux critères différents.

Exemple : Le test A/B entraîne une augmentation de 50 % du nombre de commandes complétées, mais seulement de 30 % du nombre de visites au checkout. Cela pourrait indiquer que votre processus de checkout doit être davantage optimisé pour augmenter le taux de conversion.

Erreur n°2 : Analyser les résultats trop tôt

Si un outil de test A/B révèle que la version A a 75 % de chances d'être plus efficace que la version B, alors la plupart des détaillants en e-commerce supposeront que le test A/B est un succès et que les résultats sont clairs. Cependant, il est important de continuer le test jusqu'à ce qu'il comprenne un nombre adéquat d'utilisateurs, répartis sur une période de temps plus longue. Un nombre comme 75 % n'est significatif que si le test comprend suffisamment de personnes. D'autres facteurs influencent également le comportement des utilisateurs, tels que ceux-ci :

  • Saison de l'année

  • Jour de la semaine

  • Heure de la journée

  • Vacances

  • Événements

Vérifiez si des facteurs comme ceux-ci peuvent influencer les résultats de votre test A/B. En cas de doute, continuez les tests pendant une période plus longue. Pour qu'un résultat de test soit valable, il doit indiquer une probabilité de 90 à 95 % qu'une version soit plus efficace que l'autre. C'est la seule façon d'être sûr qu'il sera utile d'appliquer des changements à l'ensemble de votre site Web.

Erreur n°3 : Optimiser uniquement une page

La conversion est généralement le résultat d'un certain nombre d'interactions qu'un utilisateur a eues avec votre site. En d'autres termes, un utilisateur visite rarement juste une page de produit et décide de faire un achat sans regarder plus loin. Ils naviguent généralement vers d'autres pages, telles que votre page d'accueil, la page de catégorie, les pages de produits, les offres de vente incitative et croisée, le panier d'achats et le checkout. Toutes ces étapes affectent l'expérience globale de votre client potentiel. C'est pourquoi vous ne devriez pas réaliser de tests A/B sur une page, mais plutôt offrir à l'utilisateur une expérience cohérente tout au long de sa visite sur votre site.

Erreur n°4 : Confondre Google avec du contenu double

Il y a deux autres choses à garder à l'esprit pendant vos tests A/B :

  1. définissez la version alternative de votre page de destination sur 'noindex'.

  2. ajoutez la balise canonique au code HTML de la page.

Sinon, Google considérera les versions A et B comme deux pages avec un contenu identique (contenu en double). Au moins l'une des pages sera alors retirée de l'index, ce qui nuit à votre classement SEO. Pour éviter cela, utilisez des éléments de lien canonique dans vos URL.

Erreur n°5 : Considérer les résultats des tests A/B comme permanents

Si une version surpasse une autre pendant les tests A/B, cela ne signifie pas nécessairement qu'elle sera toujours performante six mois plus tard. Rappelez-vous que d'autres facteurs, comme la saisonnalité, influencent également le comportement des utilisateurs. Vous pourriez constater que l'entonnoir de conversion change à nouveau à l'avenir, et il sera alors temps de réévaluer les conclusions passées.

Conclusion : Optimisation de la conversion avec les tests A/B

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses opportunités d'utiliser des tests A/B ou des tests divisés pour optimiser votre boutique en ligne. N'oubliez pas de commencer par analyser soigneusement votre groupe cible et de déterminer où se trouve le plus grand potentiel d'optimisation de votre site web. Ensuite, établissez des priorités et commencez à apporter des ajustements. Utilisez des tests A/B pour voir comment ces ajustements affectent votre taux de conversion. Enfin, n'oubliez pas que ces éléments ont généralement la plus forte influence sur la conversion :

  • Des éléments récurrents comme les en-têtes et les menus

  • Les pages de catégories et de produits

  • Checkout

Restez à jour

Ne manquez jamais une mise à jour. Recevez des mises à jour de produits, des actualités et des témoignages clients directement dans votre boîte de réception.

Connectez chaque paiement. Améliorez chaque aspect de votre entreprise.

Ne manquez jamais une mise à jour. Recevez des mises à jour de produits, des actualités et des témoignages clients directement dans votre boîte de réception.

Form fields

Table of contents

Table of contents

MolliePerspectivesOptimisation du Taux de Conversion dans Divers Secteurs E-commerce
MolliePerspectivesOptimisation du Taux de Conversion dans Divers Secteurs E-commerce